Afrique du Sud : Enseignement du chinois à l'école primaire


  • FrançaisFrançais



  • La Chine continue de renforcer sa coopération avec le pays le plus riche et le plus puissant d’Afrique. L’enseignement du mandarin en Afrique du sud va permettra d’avoir des relations directes entre les 2 pays sans passer par des intermédiaires occidentaux. Notons que l’Afrique du sud a conclut de nombreux accords financiers en yuan et que les langues africaines sont enseignées en Chine.

    (Agence Ecofin) – Selon Elijah Mhlanga (photo), porte-parole du ministère sud-africain de l’Education primaire, il s’agit pour l’Afrique du Sud d’apprendre le mandarin « à autant de personnes qu’il sera pratiquement possible ».

    Cette initiative s’inscrit dans un accord général sur l’éducation entre l’Afrique du Sud et la Chine, qui vise à former en Chine des centaines de professeurs sud-africains. « Il y a des professeurs qui voyagent en Chine pour leurs formations et la Chine va envoyer des professeurs dans notre pays », précise Elijah Mhlanga à l’AFP. « Allez dans les écoles qui proposent déjà le mandarin et vous serez stupéfaits par le nombre d’enfants qui le parlent », ajoute-t-il.

    Réciproquement, le Chine développe de son côté l’apprentissage des langues africaines : « Quand j’étais en Chine en 2004, les écoles apprenaient déjà aux élèves le swahili et le zoulou. C’était il y a plus de dix ans et les Chinois ont déjà assimilé ces langues, » reconnaît Paul Tembe, chercheur au centre des études chinoises de l’université de Stellenbosch (sud).

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Boubakar Nguema

    Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.