Captain America : Civil War, ambitieux, mais pas trop

Captain Americain : Civil War possède quelques défauts structurels, mais il reste l’un des meilleurs dans la lignée des Avengers. Civil War avait les moyens d’atteindre le niveau des Comics, mais il tombe dans certains pièges, mais il faut également préparer la suite de la saga.


Captain Americain : Civil War possède quelques défauts structurels, mais il reste l'un des meilleurs dans la ligne droite des Avengers. Civil War avait les moyens d'atteindre le niveau des Comics, mais il tombe dans certains pièges, mais il faut également préparer la suite de la saga.

Comme d’habitude avec les films de Marvel ou de DC, on a toujours 2 camps retranchés sur l’avis de . D’un coté, la presse classique est dithyrambique même si le Nouvel Observateur trouve que le film est moisi jusqu’au bout et de l’autre coté, nous avons la nouvelle tendance des critiques ciné sur Youtube qui a détesté tous les aspects de Captain America : Civil War.

J’ai vu ce film à la suite de X-Men : Apocalypse. En fait, je voulais le voir juste après Batman v Superman pour avoir une bonne comparaison. Mais j’ai préféré prendre mon temps et je peux dire que Captain America : Civil War ne mérite pas toute la haine qu’il a méritée par certaines critiques. Aujourd’hui, on a l’impression que c’est devenu un sport de cracher sur un truc du moment que c’est Marvel ou DC selon le camp qu’on a choisi. J’ai aimé de nombreux aspects du film, mais les défauts structurels sont bien présents même s’ils ne sautent pas aux yeux.

Les défauts de Captain America : Civil War

L’une des principales critiques qu’on a entendue sur Captain America : Civil War est que ce film est juste une péripétie quasi anecdotique. Dans la mesure où à la fin, on voit que le capitaine envoie une lettre d’excuse et il propose d’aider Iron Man dans le futur. Comme si les 2 heures de baston et de nom d’oiseaux n’avaient servi à rien et que c’est quand même bien de se battre pour des motifs qui restent obscurs. Cette fin est totalement moisie. Quand on fait un film qui veut parler de Civil War, qui est sans doute l’un des événements majeurs de l’univers Marvel, alors il faut aller jusqu’au bout. Mais ce n’est pas dans l’optique du Marvel au cinéma. Ce Marvel doit capitaliser sur la sympathie de ses héros pour faire le maximum de ventes et il ne peut pas enchainer sur des suites où on verra des camps totalement opposés même si Captain America se rend à la fin dans les bandes dessinées.

Captain Americain : Civil War possède quelques défauts structurels, mais il reste l'un des meilleurs dans la ligne droite des Avengers

Il faut préparer la suite contre un ennemi commun et surtout, il faut aussi rivaliser avec DC qui commence à décoller pour de bon avec Suicide Squad. Le pitch de Captain America : Civil War est très simple. On se rend compte que les super héros ont tendance à détruire tout ce qui bouge sans se soucier de la perte des civils et les gouvernements du monde se réunissent pour décréter que l’ONU doit maintenant encadrer les vengeurs et ils doivent révéler leur identité. Cela ne plait pas du tout à Captain America tandis qu’Iron Man se range du côté des gouvernements. Un attentat aux Nations Unies fout le bordel avec une fausse accusation sur le Soldat de l’hiver qui est aussi un ami du capitaine. À partir de là, le scénario de Captain America : Civil War est très classique, des bastons, des confrontations verbales et tout le monde se séparent à la fin… de manière temporaire.

Spider Man est à chier

Même pour les critiques les plus acerbes, l’arrivée de Spider Man est rafraichissante. Pour ma part, c’est le personnage qui a le moins sa place dans ce Captain America : Civil War. Ses blagues sont nulles, une interprétation qui est à la pisse et en fait, l’homme-araignée est totalement inutile. Peut-être que je suis marqué par le premier film de Spider Man, mais ce personnage a été parmi les plus médiocres. En revanche, j’ai bien apprécié l’intégration de l’homme-fourmi et c’était un exploit. J’ai aussi vu le film Ant-Man et pour résumer, c’est du vomi à l’état pur.

Captain Americain : Civil War possède quelques défauts structurels, mais il reste l'un des meilleurs dans la ligne droite des Avengers

De ce fait, Ant-Man arrive à se rattraper de manière remarquable dans Captain America : Civil War. Les autres personnages sont secondaires puisque le conflit se situe entre le Capitaine et Iron Man. Je n’ai pas trop compris le rôle de la Sorcière Rouge, ni de Vision, ni d’Oeil de Faucon. On les connaissait depuis le précédent Avenger, mais leur développement est vraiment absent dans le film.

Captain Americain : Civil War possède quelques défauts structurels, mais il reste l'un des meilleurs dans la ligne droite des Avengers

Black Panther fait une entrée fracassante dans l’univers des vengeurs. Et son interprétation est remarquable. La grosse incohérence de Captain America : Civil War par rapport aux BD est que la grosse baston se situe dans un aéroport vide alors qu’il se déroule à New York dans la BD. La guerre dans la BD a fait tellement rage que c’est la raison qui pousse le capitaine à se rendre. Dans le cas du film, Captain America : Civil War, le parti pari évident est les nombreuses victimes parmi les civils et il fallait éviter les incohérences d’où la nécessité de se battre dans un endroit vide. Et même le principal méchant de l’histoire est vraiment moisi. Alors qu’on pensait que les vengeurs allaient se battre contre d’autres Soldats de l’hiver, on se retrouve avec un mec qui voulait que les vengeurs se battent entre eux. Mais comme je l’ai mentionné, ce sont des défauts qui ne sautent pas directement aux yeux. Le film possède une bonne dynamique avec des scènes qui s’enchainent et non des transitions trop longues comme un certain Batman v Superman. Marvel a progressé dans sa maitrise de la chorégraphie des combats même si les batailles sont également secondaires dans ce Captain America : Civil War. Si on regarde, par exemple, l’ère d’Ultron, et malgré sa médiocrité, le combat entre Hulk et Iron Man, est bien plus spectaculaire que tous ceux de Captain America : Civil War. Ce film nous propose le meilleur de Marvel avec les choix les moins pires en termes scénaristiques et pour que les vengeurs continuent leur chemin ensemble. Un peu décevant en somme, mais c’est ce qu’on peut attendre de mieux de la tendance actuelle à Hollywood. Quand vous voyez des producteurs qui veulent une trilogie de Tetris, alors on se dit qu’on aurait pu avoir pire.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *