Série Heroes Reborn : Mais c'est quoi cette m…. ?

La série Heroes Reborn était partie sur de bonnes bases. Le premier Heroes, sur ses dernières saisons, était devenu une Sitcom qui aurait été mélangée avec un navet. Mais Heroes Reborn a fait les choses différemment, car elle a fait bien pire.


La série Heroes Reborn a provoqué des dépressions chez les fans du premier opus

Je suis une fan du premier Heroes, en tout cas, pour les 2 premières saisons. Mais ensuite, cela part dans un tel délire que cela devient une sorte de Violetta qui aurait copulé avec les X-Mens. C’est pourquoi j’ai hésité avant de regarder . Heroes est l’une de ces séries qui ont déclenché la passion des séries chez les téléspectateurs. À bien des égards, elle a eu le même impact que Friends en son temps. Mais les nombreuses erreurs du premier opus ne laissaient présager rien de bon. Ou plutôt, on se demandait si la production avait compris ses erreurs après plusieurs années de réflexions soignées.

Cessez de regarder après le 3e épisode de Heroes Reborn

Donc, c’est avec une crainte justifiée que j’ai regardé Heroes Reborn. En ayant le doigt sur arrêt et prête à mettre la série dans ma poubelle spéciale des séries merdiques. Premier épisode. Les évos (surnom donné aux mutants) et les humains se rencontrent dans un sommet pour que les 2 races cohabitent. Tout le monde sourit et les vieilles rancunes sont oubliés. Quelques secondes plus tard, tout le complexe explose faisant des milliers de morts chez les évos et les humains. Mohinder Suresh est considéré comme l’auteur de l’attentat. Mohinder Suresh est un personnage du premier Heroes qui étudiait les mutants. Les premières minutes m’ont stupéfaite. Une série mature, sombre et violente.

Heroes Reborn, dégout, vomi et boule de gomme face à une telle bouse.

J’ai pensé qu’enfin, les producteurs avaient compris le potentiel de Heroes et qu’on pouvait s’attendre à du très lourd avec Heroes Reborn. Heroes a toujours essayé de se baser sur l’actualité. La série originale nous parlait d’un malaise général où les mutants étaient considérés comme le changement. Dans Heroes Reborn, on retrouve cette fois la stigmatisation après un attentat. Vous remplacez les mutants par des musulmans et les migrants et vous avez une excellente approche pour traiter d’un sujet sensible. Donc oui, le premier et le second épisode sont excellentissimes. Mais cela se gâte dès le troisième épisode.

Heroes Reborn prend ses fans pour des cons

L’une de mes principales critiques concernant le premier Heroes est que cela s’étirait de façon interminable dès la 3e saison. On faisait durer le suspens de manière insupportable et médiocre et on pouvait capitaliser sur l’intérêt du prochain épisode. Certes, c’est une technique très utilisée, mais on pourrait penser qu’il y a des limites. Mais Heroes Reborn nous prouve qu’elle est la championne de cette technique en provoquant un vomi de dégout chez les spectateurs.

Heroes Reborn, dégout, vomi et boule de gomme face à une telle bouse.

Le principal problème de Heroes Reborn est qu’on ne sait strictement rien de ce qui se passe. On dirait des bouts de scènes collés à l’arrache sans aucune pertinence en faisant croire que c’est une technique progressiste de réalisation, mais c’est juste de la merde. Les personnages sont intéressants. Et la série tente de se renouveler en créant une sorte de coupure rapport aux anciens personnages. L’Haitien se fait zigouiller très rapidement. Claire est morte, mais on ne sait pas trop. Noah Bennet est le seul qui est prédominant dans cette série.

Heroes Reborn, dégout, vomi et boule de gomme face à une telle bouse.

Parmi les nouveaux mutants, on a Tommy Clark, un jeune garçon qui possède le don de téléportation. Luke Collin qui joue les Bonnie et Clyde avec sa femme. Les 2 jouent un couple qui a perdu un enfant pendant l’attentat et comme tous les parents qui font normalement leur deuil, ils se mettent évidemment en chasse pour tuer tous les mutants qu’ils trouvent. Ensuite, Luke Collin découvre qu’il est lui-même un mutant et qui se met à dire que massacrer des mutants, c’est maaaal.

Katana Girl, sérieux ?

Heroes Reborn, dégout, vomi et boule de gomme face à une telle bouse.

Katana Girl, non, je ne vais pas commenter sa tenue.

Dans le premier Heroes, Hiro Nakamura reste le personnage le plus populaire. C’est le mutant le plus puissant qui peut contrôler l’espace-temps. En fait, Hiro Nakamura a tenu les dernières saisons du premier Heroes à bout de bras. Et qu’est-ce qu’il reste de Hiro dans Heroes Reborn ? Et bien, une jeune japonaise appelée Miko Otomo. Étant donné qu’elle a le sabre de Hiro, on pourrait penser qu’elle a un pouvoir terrifiant. Oui, terrifiant de bêtise. Notre Miko est un personnage de jeux vidéos. Et ouais, quand elle sort le sabre de son fourreau, elle est téléportée dans un jeu appelé Evernow et elle devient une sorte de guerrière. On cherche toujours l’utilité d’un pouvoir aussi débile. En lisant ces lignes, vous aurez une impression de confusion et bien, c’est exact et Heroes Reborn est aussi pertinent et logique qu’une femme complètement ivre dans un bar de gays un samedi soir.

200 minutes d’abîme flamboyant de rien

Il y a une règle d’or quand on fait un film ou une série. On doit présenter les personnages le plus vite possible pour séduire le spectateur. Prenez l’exemple du Seigneur des Anneaux. La voix off nous dit l’essentiel en quelques minutes et la Communauté de l’Anneau nous présente les personnages principaux en 40 ou 50 minutes. La trilogie en version longue fait plus de 9 heures, mais on connait les personnages en 50 minutes. Même dans Breaking Bad, que je n’aime pas du tout, on connait les personnages au bout de 30 minutes du premier épisode. Mais dans Heroes Reborn, on ne connait quasiment rien des personnages au bout de 200 putain de minutes, soit 5 épisodes !

Heroes Reborn, dégout, vomi et boule de gomme face à une telle bouse.

On ne sait rien de Claire Bennet. Est-ce qu’elle est vivante ? Quel est le rôle de la Japonaise qui semble sortir d’un Hentai ? Quel est le rôle du psychopathe/Clyde qui devient un mutant ? Les personnes apparaissent et disparaissent comme dans un théâtre de marionnette complètement déglingué. Et pour les méchants alors ? Et bien, on a une entreprise appelée Renautas qui veut exploiter le pouvoir des mutants pour son profit. Mais elle bâtit une sorte d’Arche de Noé parce qu’il y a une sorte d’éruption cosmique qui va détruire la terre. Mais vous vous dites surement : D’où est-ce qu’elle sort cette éruption cosmique ? Réponse : Du cul de 42 !

Ce n’est pas de la narration, mais le parcours d’un drogué qui tente d’aligner des lignes de phrase en faisant croire que c’est un truc génial. Vous avez également une autre mutante, genre Reine des Neiges, qui possède de grands pouvoirs dont on n’en sait absolument rien. Et on ne sait rien de tout ça après le 5e épisode pour une saison qui en compte 13 alors qu’il n’y aura pas de seconde saison. Et c’est normal puisque Heroes Reborn est une bouse monstrueuse dans tous les domaines. Ils ont raté même des aspects basiques d’une série. Un exemple est que cette mutante/reine des neiges est accompagné d’une autre mutante douée d’invisibilité. Pour vous montrer la crétinerie des personnages, la Reine des neiges s’était réfugié dans l’Antarctique parce que les méchants voulaient la tuer. Dans une scène anthologique, les 2 reviennent vers le sud et la blonde nous dit que ça fait du bien de transpirer. Et là, sa compagne, manifestement d’origine indienne, nous sort une réplique, mais une réplique ! Texto : Les Sindhy ne connaissent pas la  transpiration, nous luisons pour que Dieu puisse mieux nous voir. Non, mais ce n’est pas possible, ils ont voulu faire comme Machete ou quoi ? Ils ont crée toute une scène pour dire la réplique la plus conne de l’histoire des séries, mais ils ne prennent pas 5 minutes en 200 pour nous expliquer quel est le rôle de la Reine des Neiges et de sa luisante divine.

Une trame expédiée dans les derniers épisodes

Mais je ferais preuve de mauvaise fois en disant que ça n’a pas de queue ou de tête. C’est juste qu’ils ont tout mélangé et qu’ils se sont dit que ce serait cool. On  a un semblant d’organisation du scénario à partir du 6e et du 7e épisode. On a enfin une apparition de Hiro Nakamura, mais qui est si futile qu’on doute de son utilité véritable à part contenter quelques fans obsédés par le japonais. L’histoire de la Reine des neiges et du téléporteur se décantent également, mais c’est tellement mélangé que la trame part dans tous les sens. Le terme de mauvais est trop faible et j’ai rarement vu un bâclage qui puisse atteindre de tels sommets. Et surtout, il faut arrêter d’exploiter le paradoxe temporel. Les films et les séries qui l’ont pu utiliser correctement se comptent sur les doigts d’une seule main. Et Heroes Reborn en a abusé de toutes les mauvaises manières possibles. Dans le cinéma des 5 dernières années, je ne connais que le film The Looper, avec Bruce Willis, qui l’a exploité de manière magistrale.

Le final de Heroes Reborn est dantesque, mais toujours dans la mauvaise direction. Je ne vais pas dire grand-chose dessus, car il ne faudrait pas spoiler et surtout qu’on n’a pas grand chose à dire. Les héros se réunissent, bottent le cul à la fin du monde et tentent de survivre. Mais je ne vais pas cracher constamment. Quelques bons points. Le personnage que j’ai le plus apprécié est Matt Parkman, le télépathe et manipulateur mental du premier opus. J’ai bien aimé le retournement de sa veste avec le karma qui le rattrape à la fin. Son parcours met un peu d’ordre dans ce chaos de médiocrité ambiant.

Une exploitation écœurante de la franchise

Mais on comprend ce que les producteurs ont voulu faire : Ecoutez les mecs, on va les appâter en faisant 2 premiers excellents épisodes et ensuite, on va faire du remplissage de bouse jusqu’à la bataille finale où les héros se réunissent par magie pour empêcher la fin du monde. On va exploiter la franchise tant qu’on peut et on se remplira les poches. Il y a des séries de merde. Lucifer est une série de merde et on lui pardonne parce qu’il n’y a rien du début jusqu’à la fin. Mais ce qui est impardonnable est que vous avez les moyens de faire une excellente série, mais que vous bâclez tout parce que vous voulez juste sucer la franchise comme une star de porno pour son premier casting. Et les 2 premiers épisodes montrent que les producteurs de Heroes Reborn savent faire d’excellentes séries, mais ce sont juste de bons hameçons pour l’arnaque de cette année. Heroes Reborn est pire que de la déception, car elle avait les moyens de rivaliser avec les meilleures séries TV actuelles.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

1 réponse

  1. Et bien chacun à son avis sur cette série et il y a beaucoup de négatif, bah moi je la soutient à fond car j’adore et c’est vraiment dommage qu’elle s’est arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *