samedi , 18 novembre 2017

Hoax : Du riz plastique en provenance de Chine

Si vous entendez parler de riz plastique chinois, alors sachez que c’est un Hoax de A à Z. Ce Hoax de riz plastique de Chine dangereux pour votre santé est une rumeur qui traverse le monde entier et cette histoire de riz plastique chinois se propage souvent sur les réseaux sociaux et les messageries. On vous explique pourquoi c’est faux avec des preuves à l’appui.


Hoax : Du riz plastique en provenance de Chine

 

 

Depuis le début de 2011, les rumeurs sur les réseaux sociaux parlent de riz en plastique chinois. Les “méchants” Chinois fabriquent ce riz en plastique pour l’exporter dans les pays du monde entier en intoxiquant des milliers de personnes. En février 2011, les sites Raw Story et The Mary Sue ont parlé des produits à base de riz en plastique chinois même s’ils ont noté qu’il n’y avait pas de preuves concrètes.1 2

Du riz fabriqué avec des pommes de terre et de la résine

Mais ce sont les médias à Singapour qui ont déclenché le feu aux poudres en disant que les entreprises chinoises fabriquent du riz en plastique en masse et la source de ces médias est un site au Vietnam. Pour utiliser l’argument d’autorité, le site parle d’un responsable de la Chinese Restaurant Association qui estime que le fait de manger 3 bols de riz artificiel chinois équivaut à manger un sac en plastique. On peut également lire les choses suivantes dans ces articles.

Mais ce riz n’est pas du plastique pur, car il est également mélangé à des pommes de terre et des patates douces. On façonne d’abord les formes des graines de riz avec les pommes de terre et on ajoute des résines synthétiques industrielles au mélange. Ce riz reste dur après la cuisson. En 2008, on a eu près de 30 000 personnes qui ont été blessées et 6 enfants morts à cause de la présence de mélamine dans le lait chinois. On a également découvert la mélamine dans les oeufs provenant de Chine. Ce type d’Hoax sur le riz plastique est particulièrement redoutable, car il fait le lien entre une rumeur (le riz en plastique) et un vrai scandale alimentaire qui s’est produit en 2008 (le lait).

De 2011 à 2016, cette histoire de riz en plastique de Chine s’est propagée dans les médias sociaux et la rumeur utilise de nombreuses variantes.3 La rumeur a commencé à retomber, mais en octobre 2016, un blog de santé alternative (sic) en a reparlé.4 On retrouve les mêmes éléments de la rumeur dans ce blog. Des rapports montrent que certaines usines en Chine produisent du riz en plastique à la place du riz Wuchang qui est réputé pour être un produit de luxe et très cher. Selon le Korean Times (argument d’autorité), le riz en plastique chinois est fabriqué avec des pommes de terre, des patates douces et de la résine synthétique. On utilise un parfum sur les fausses graines pour que ce riz en plastique sente comme le riz Wuchang (nouvel élément dans la rumeur avec le parfum).

Note : Nous faisons notre propre Mea Culpa puisque nous avons aussi écrit ce type d’article en 2015 et comme l’article est bien référencé, il est plutôt visible ces derniers temps. Ces 2 dernières semaines, nos visites ont explosé sur cet ancien article d’où le besoin de corriger les nombreuses erreurs. Nous avons désormais mis un lien dans cet article qui pointe vers celui-ci pour informer les gens que ce riz en plastique n’a quasiment jamais existé… jusqu’à une preuve formelle du contraire.

La tendance de la diabolisation de tout ce qui est vient de Chine

Les Hoax sur le riz en plastique chinois surfent sur une tendance plus grande sur la méfiance des aliments qui viennent de Chine. Le responsable de la Chinese Restaurant nous avertit sur l’équivalence de manger un sac en plastique et que la motivation soit que ce riz en plastique est moins cher que le vrai. Mais ce “responsable” n’offre aucune preuve sur le fait que le plastique est moins cher que de faire pousser du vrai riz. Mais l’élément prédominant de ce regain de rumeur sur le riz en plastique est les nombreuses vidéos qui “montrent” la fabrication de ce faux riz. Une de ces vidéos ci-dessous :

À environ 1 minute 40 secondes de la vidéo, vous allez voir une personne qui tient une poignée de riz plastique dans sa main. Il y a 2 problèmes, ces graines sont environ 3 fois plus petites que des vraies graines et les commentateurs de la vidéo ont immédiatement remarqué que c’est plutôt du rembourrage en plastique. Étant donné que ces vidéos ne contiennent aucune explication audio et donc, seule l’image est utilisée pour démontrer la preuve. Mais une image sans une explication audio peut suggérer n’importe quoi.

Il est intéressant que le riz en plastique n’est pas la seule variante. On a également les salades en plastique qui sont fabriquées par des usines. On a ensuite découvert que c’était bien des salades, mais la vidéo provenait d’une émission de télévision qui montrait des aliments d’affichages (destinés à la publicité) et qui n’ont jamais été destiné à l’alimentation.5 En gros, ce sont des accessoires à la limite du jouet. Mais cette rumeur de salade en plastique a circulé sur le fait que certaines personnes rapportaient qu’elles avaient un gout similaire à une bougie quand elles mangeaient des salades provenant de Chine. Encore une fois, une vidéo sans aucune explication est la porte ouverte à toutes les dérives.

Le Hoax du riz en plastique provient principalement des blogs “Bio” sur l’alimentation, mais évidemment les réseaux sociaux. Est-ce qu’on peut dire ces blogs sont malhonnêtes ? Non, car ils estiment qu’ils utilisent simplement le concept de “Mieux vaut prévenir que d’être désolé“.6 Ils utilisent un principe de précaution quasiment sectaire en estimant que cela vaut mieux de ne pas manger de la nourriture de Chine plutôt que de le regretter plus tard. Il est intéressant de voir que même des sites de débunking d’Hoax peuvent se faire avoir même s’ils sont très prudents. En 2014, le site Hoax or Fact a estimé que ce riz en plastique chinois est peut-être vrai même s’il manque de nombreuses informations.7

L’histoire de ce riz en plastique de chine datant de 2011 vient d’une seule source non anglaise et cette source a transpiré dans les médias anglais avec les erreurs de traduction, mais surtout des exagérations. Même Wikipedia en anglais propose une page intitulée Artifical Rice, mais le contenu manque cruellement sans oublier qu’elle cite peu de sources fiables.8

Le riz en plastique chinois en Indonésie en 2015

Mais ce regain pour le riz en plastique nous vient d’Indonésie. Le 13 mai 2015, une chaine Youtube intitulée Destry Y balançait une vidéo nommée AWAS!!!! Beras Palsu buatan Negara China!!! qu’on peut traduire par : Attention, du riz artificiel en provenance de Chine.9 À l’heure où on écrit ces lignes, cette vidéo totalise 450 000 vues et elle a été reprise par plusieurs Youtubeurs indonésiens. Le 15 mai 2015, l’Indonesian Consumers Foundation (YLKI) a annoncé qu’elle n’avait reçu aucune plainte concernant du faux riz en plastique, mais cette association de protection des consommateurs a incité le ministère du Commerce à bannir les aliments de contrefaçons. Le 16 mai 2015, le média Haria Terbit a déclenché un début de panique en disant que la Chine fabriquait du riz en plastique en masse et que les consommateurs devaient être vigilants. Mais le site ajoute qu’on n’a pas trouvé du riz artificiel en plastique en Indonésie.

Toujours le 16 mai 2015, la chaine Youtube Global TV de MNC Media proposait une vidéo en montrant une usine qui fabriquait du riz plastique sans apporter la moindre preuve. Plus tard, Metro TV a diffusé la même vidéo en montrant que c’était une usine de riz en plastique. Ce Hoax de riz plastique fabriqué de toutes pièces s’est diffusé dans la population et on attendait juste un témoignage pour boucler la boucle. Dewi Septiani, une vendeuse de bouillie de riz (porridge), a ensuite raconté qu’elle avait acheté 6 kg de riz, mais que ce riz n’est jamais devenu de la bouillie, mais qu’il s’est solidifié. Elle ajoute que sa sœur cadette et son neveu sont tombés malades après qu’ils l’aient mangé. En ayant regardé les vidéos et les rapports des médias, Dewi Septiani en a conclu que c’était du riz en plastique chinois.

Mais ce n’est pas le pire, car les autorités ont également alimenté la rumeur. La police a débarqué et elle a fermé la boutique qui avait vendu le riz à Septiani ainsi que la boutique de cette dernière. Les autorités ont embarqué le riz pour des tests le 20 mai 2015. Le riz a été testé par 5 entités indépendantes qui étaient la Sucofindo, une entreprise de certification appartenant à l’Etat, la Police Nationale, l’Agence Nationale pour le contrôle des Médicaments et des Aliments (BPOM), le ministre du Commerce et celui de l’Agriculture. 24 heures plus tard (un délai trop court pour des tests fiables), la Sucofindo a balancé les résultats en disant que le riz contenait des traces du Polyvinylchloride (PVC) qu’on utilise pour créer des tuyaux en plastique, mais étrangement, cette entité n’a pas livré le pourcentage de ces substances dans le riz.

Mais avant même que Sucofindo publie ses résultats douteux, les médias indonésiens se sont déchainés. Et ils se sont basés principalement sur la rumeur de 2011 (équivalent à un sac de plastique, mélange de pomme de terre et de résine, etc.). Le 20 mai 2015, le site Jakarta.coconuts.co publiait un article intitulé : Le riz en plastique existe, la preuve dans cette vidéo sur une usine en Chine.10

Les médias ont répandu leur saloperie et les politiciens ont surfé sur la vague nationaliste. Le 24 mai 2015, Tjahjo Kumolo, ministère de l’Intérieur annonçait que le distributeur de ce faux riz était en train de faire du sabotage pour déstabiliser le gouvernement.

Le 26 mai 2015, la police nationale a annoncé que les 4 entités gouvernementales indépendantes n’ont pas trouvé de présence de plastique ou de métal dans le riz qui a été saisi chez le vendeur ou chez Dewi Septiani. Mais pourquoi Sucofindo a-t-il trouvé ce plastique ? La police nationale a estimé que l’agence a utilisé une méthode d’analyse différente ou que ses équipements ont été contaminés. La BPOM a confirmé ce résultat négatif et l’agence a également demandé à l’OMS et cette dernière a répondu qu’il n’y avait pas de cas de riz en plastique chinois dans les autres pays. Cette affaire en Indonésie nous est rapportée par Indonesia Expat qui a fait un travail remarquable de vérification.11

En novembre 2015, le Jakarta Post a confirmé que le riz en plastique en Indonésie était un Hoax.12 Le journal reprend les conclusions des tests par les agences gouvernementales en insistant que c’est la vendeuse Dewi Septiani qui avait mis le feu aux poudres, mais la pauvre femme n’est pas responsable, car elle a cru les premiers rapports des médias et des vidéos sur Youtube. La police de Bekasi, une ville en Indonésie, a rapporté que les résidents rapportaient aussi la présence de riz en plastique. Mais après l’enquête, la police a déterminé que les gens citaient systématiquement le riz en plastique de Chine quand ils tombaient malades après avoir mangé quelque chose. La police a quand même fait des analyses sur le riz et c’était un riz tout à fait normal. Le cas de la ville de Bekasi est similaire à ce qui se produit dans les témoignages d’OVNI. Une première personne rapporte qu’elle a vu des OVNIS et vous avez plusieurs témoignages qui diront la même chose dans les jours et les semaines qui suivent. Les résidents de Bekasi ont entendu l’histoire de Dewi Septiani et ils se sont approprié l’histoire en l’adaptant à leur sauce.

Les gens ne comprennent pas qu’on peut tomber souvent malade quand on mange. Cela peut être des fruits verts, un problème d’indigestion, un trouble passager, mais il ne faut pas pointer du doigt un aliment particulier parce qu’on l’a entendu à la télé.

Le prétexte du riz en plastique chinois pour justifier la xénophobie

En octobre 2016, la panique du riz en plastique chinois  continue de plus belle aux États-Unis, dans certains pays européens, mais surtout en Afrique où cela devient une véritable folie collective. Ainsi, on a des sites qui publient des vidéos en disant que les chinois veulent tuer les africains avec ce riz en plastique ou d’autres sites qui mélangent le riz en plastique avec du riz périmé et d’autres joyeusetés qui viennent d’Asie.13 14 15 Le 17 octobre 2016, le média The Hindu se lamentait que ces rumeurs soient si fréquentes et que les gens croient sur parole alors que tous les pays possèdent une norme de régulation alimentation draconienne.16 En Inde, le riz en plastique a bonne presse, mais on également les oeufs chinois qui seraient contaminés avec de la mélamine ou toute autre substance chimique qui parait dangereuse dès qu’on évoque son nom.

En Inde, on a des inspecteurs dans l’alimentation qui sont présents dans chaque district. Si on trouve vraiment quelque chose de suspect, alors on peut alerter très rapidement et faire les tests nécessaires. Il est dangereux et même criminel de faire des vidéos qui montrent du riz en plastique chinois, des oeufs en plastique ou des faux poissons.

Le point commun de toutes ces rumeurs est de diaboliser tout ce qui vient de la Chine. On a eu la sauce soja qui est fabriquée avec des cheveux humains. Des laitues en cire ou des avertissements sur les crabes, de l’ail ou des poissons qui sont importés de Chine. Comme toutes ces rumeurs, celle du riz en plastique est la manière acceptable dont les gens expriment leur méfiance concernant des ingrédients exotiques ou des aliments qui ne sont pas acceptables dans la tradition culinaire occidentale. Sur Facebook, ces rumeurs deviennent des prétextes pour s’indigner des frigos remplis de viande de chat ou de chien ou des fluides douteux qui circulent dans les usines chinoises. L’objectif suprême est de faire croire que tout ce qui vient de Chine est indigne de confiance.

On a l’impression que ce sont des Scoops parce que ces rumeurs sont propagées par Twitter, Instagram ou Youtube. Mais en fait, elles sont vieilles de plus d’un siècle. Dès 1850, on a eu ces histoires qui circulaient sur la dangerosité des aliments provenant de Chine. Dans les années 1950 et 1960, alors que la Chine commençait à se faire connaitre du reste du monde, l’Occident, notamment les États-Unis découvraient la cuisine chinoise qui était aux antipodes de sa propre culture. Et les rumeurs sur la viande de chat ou de chien remplissant les frigos proviennent de cette première impression xénophobe qui n’a pas pris une ride. En 1995, la fermeture de 2 restaurants chinois dans la ville de Columbus dans l’Ohio a ravivé ces rumeurs. Un journal local de la presse écrite et l’assemblée sanitaire avaient justifié ces fermetures par le fait que des rats morts ont été trouvés dans l’entrepôt alimentaire. Mais personne n’avait fait le lien que la veille, le même journal avait rapporté la fermeture de 51 restaurants de cette chaine de restaurant pour des raisons de pertes financières. Faites une recherche avec la requête “chinese restaurant dead rat” et vous m’en direz des nouvelles.

La cuisine chinoise est un exemple classique de la xénophobie occidentale. La culture asiatique, notamment chinoise est très différente de la culture occidentale et la barrière de la langue semble toujours insurmontable. On a également la religion et les traditions qui sont également très différentes. Et dans la xénophobie, tout ce qui ne vous ressemble pas est assimilé au mal. Par exemple, une habitude culinaire chinoise est d’utiliser une petite quantité de viande, coupée en tranches fines, dans un énorme plat de légumes et de nouilles pour nourrir toute la famille et cela ne passe pas dans le dîner conventionnel des Occidentaux. Mais la principale méfiance provient du fait que les Chinois n’ont pas l’habitude des animaux domestiques comme les chiens ou les chats alors qu’en occident, ces animaux sont considérés comme des membres de la famille.

Mais si on revient au riz plastique de Chine  et à son apparition de 2011, on n’a aucune preuve de son existence, et ce, dans tous les pays. Dans toute cette histoire, vous devez considérer l’affaire indonésienne comme un cas d’école. Une femme, exposée à la rumeur du riz en plastique chinois, est tombée malade et elle a fait le lien de manière instinctive, car il fallait blâmer quelque chose. Les intoxications alimentaires sont fréquentes et il est facile de les attribuer à un riz douteux provenant d’un pays lointain avec ses coutumes bizarres. Malgré le fait que les autorités indonésiennes ont démonté totalement la rumeur, cela ne l’a pas empêché de refaire surface en octobre 2016 et on peut vous garantir qu’elle va revenir dans les prochaines années pour la bonne et simple raison que la xénophobie fait partie de la nature humaine et qu’elle se gargarise délicieusement des rumeurs. L’histoire de 2011 provient d’une source peu fiable, mais le reste des histoires sur le riz en plastique fait partie des contes et légendes urbaines.17

La BBC et France Info sur du riz en plastique saisi au Nigeria

Le 21 décembre 2016, la BBC publie un article sur le fait que les autorités nigérianes ont saisi 2,5 tonnes de riz en plastique de Chine.18 Le titre utilise directement l’argument du riz en plastique, mais le contenu de l’article nous dit une autre histoire. Les douanes du Nigeria ont annoncé qu’ils avaient saisi 2,5 tonnes de riz en plastique (le texte en anglais utilise le terme “plastic rice” ce qui n’est pas anodin). Les autorités mentionnent le plastique, mais ils ne le confirment pas. Le compte officiel des douanes nigériennes sur Facebook mentionne simplement “Suspected Plastic Rice”.19

Le message sur Facebook mentionne que le riz en plastique chinois est collant et plastique par nature. C’est contradictoire. Car le Hoax mentionne que si on fait bouillir du riz en plastique, cela créerait un film transparent dans le contenant. Le plastique peut devenir collant à de très hautes températures, mais la température d’ébullition n’est pas suffisante pour provoquer ce phénomène sur ce riz. Tout le problème vient du journaliste de la BBC qui nous dit (version anglaise) : Il ressemble exactement à du vrai riz, mais j’ai senti une faible odeur chimique.

2 éléments différents dans la phrase. Donc pour lui, le seul indice est une faible odeur chimique dans le riz. Cela ne prouve rien du tout. Le riz a pu être contaminé avec d’autres substances pendant le transport. Ensuite, on a le terme plastic rice. Plastic rice est un terme qu’on utilise pour décrire des composants pour fabriquer du plastique ou encore des aliments en plastique destiné à de la publicité comme nous le montrons dans le dossier. BBC est un peu plus précise en donnant le détail de l’odeur chimique, mais France Info plonge directement dans la boue du sensationnalisme en décrivant du riz en plastique.20 De plus, les graines doivent être testées pour avoir une confirmation.

Les 2 articles que ce soit de la BBC et de France Info ne sont que des brèves et leurs sources sont simplement l’odorat d’un journaliste… Enfin, il faut également se méfier des autorités. L’affaire du riz en plastique chinois en Indonésie montre que même des entités gouvernementales peuvent se faire avoir et propager des rumeurs juste pour défendre leurs intérêts.

Il reste à confirmer les tests effectués par les autorités du Nigeria, mais pour nous, c’est juste un exemple flagrant du mimétisme des légendes urbaines ou des Hoax. On va imiter les éléments d’une légende urbaine par rapport à des faits réels pour aligner ces faits avec la légende. En gros, on utilise des preuves sans aucun lien pour renforcer la légende urbaine.

On a senti une odeur chimique dans ce riz et on a fait un lien mental instinctif avec les “nombreux scandales alimentaires provenant de la Chine” en sachant que la quasi-totalité de ces scandales alimentaires est des Hoax. Il est dégueulasse et catastrophique que des médias comme la BBC et France Info puissent se faire piéger par ce type de rumeur. Mais on doit simplement regarder les probabilités de fiabilité du riz en plastique de Chine tout au long de son histoire. Et sur le long terme, les preuves confirmant le Hoax du riz plastique sont plus nombreuses que les éléments qui prouveraient son existence. De plus, les autorités nigériennes n’ont pas donné la provenance du riz alors que d’autres sites mentionnent directement la Chine et cela permet d’alimenter encore plus la rumeur.21

Après la BBC et France Info, de nombreux médias ont repris l’information avec plus ou moins du copié-collé.22 Et ensuite, on nous dit que les médias veulent combattre les fausses informations… Comment peut-on se combattre soi-même.

Le 30 décembre 2016, la NAFDAC (Agence nationale pour l’administration et le contrôle des aliments et des médicaments) a publié des résultats de ce prétendu riz en plastique chinois et il s’avère que c’était simplement du riz contaminé par des micro-organismes et qu’il était impropre à la consommation.23 24 L’agence ignore l’origine de ce riz, mais elle ajoute que ce n’est pas la première qu’un tel riz débarque en Afrique. Donc, France Info, BBC et tous les autres médias de masse se sont trompé sur toute la ligne.

Le riz en plastique au Nigeria se rapproche plus de l'Hoax et d'une mauvaise interprétation des faits. Cela n'a pas empêché les médias de se précipiter dessus sans vérifier la moindre chose.

Le riz en plastique au Nigeria se rapproche plus de l’Hoax et d’une mauvaise interprétation des faits. Cela n’a pas empêché les médias de se précipiter dessus sans vérifier la moindre chose.

Le riz plastique chinois à l’île Maurice et La Réunion

Ce dossier sur le riz plastique chinois est une histoire sans fin. On pensait que notre vérification des faits inciterait les médias à faire plus attention. Et voilà que des médias mauriciens comme Defimedia.info ou Réunion 1ère continuent d’alimenter cet Hoax de riz plastique.25 26 Dans le cas de Réunion 1ère, il y a quand même une tentative de vérification dans une vidéo, mais il n’y pas de rejet absolu du Hoax et ce média fait partie du groupe FranceInfo

Dans le cas de Defimedia.info, c’est totalement catastrophique et incompétent. L’article reprend tous les Hoax sur le riz plastique qu’on a démonté dans notre article et elle donne même une liste pour vérifier si le riz qu’on achète est vrai. On avait prévenu. Ces fausses informations sur le riz plastique vont revenir encore et encore et si vous avez des gens qui vous partagent ces âneries de riz plastique chinois, alors vous nous ferez plaisir de lui partager cet article et qu’il le recopie à la main des centaines de fois pour éviter de recommencer.

Sources

1.
  China’s poor treated to fake rice made from plastic: report. Raw Story. http://www.rawstory.com/2011/02/report-china-fake-rice-plastic/. Published February 2011. Accessed December 5, 2016.
2.
Report: China Manufacturing Plastic Rice, Selling It as Real Food. The Mary Sue. http://www.themarysue.com/plastic-rice-china/. Published February 8, 2011. Accessed December 5, 2016.
3.
China is mass producing plastic rice. Page Facebook d’Eat Local Grown. https://www.facebook.com/eatLocalGrown/posts/1174611285965268?match=cGxhc3RpYyByaWNlLHBsYXN0aWMscmljZQ%3D%3D. Published October 19, 2016. Accessed December 5, 2016. [Source]
4.
Beware, China Is Making Rice From Plastic – Here’s How To Spot It. Health Eternally. http://archive.is/nvr0o. Published October 19, 2016. Accessed December 5, 2016.
5.
LaCapria K. FALSE: Chinese “Synthetic” Cabbages. snopes. http://www.snopes.com/chinese-synthetic-cabbages/. Published September 1, 2016. Accessed December 5, 2016.
6.
Chinese Companies Are Making Toxic Rice Out Of Plastic. Natural News. http://archive.is/nAoRP. Accessed December 5, 2016.
7.
FAKE, PLASTIC RICE IN CHINA: FACTS. Hoax or Fact. http://www.hoaxorfact.com/Health/fake-plastic-rice-in-china-facts.html. Published April 8, 2014. Accessed December 5, 2016.
8.
Artificial rice – Wikipedia. Wikipedia. https://en.wikipedia.org/wiki/Artificial_rice. Accessed December 5, 2016.
9.
AWAS!!!! Beras Palsu buatan Negara China!!! YouTube. https://www.youtube.com/watch?v=zEdFweTHZFA. Published May 13, 2015. Accessed December 5, 2016. [Source]
10.
Plastic rice is real, as shown in this video of its production in a Chinese factory. Coconut Jakarta. http://jakarta.coconuts.co/2015/05/20/plastic-rice-real-shown-video-its-production-chinese-factory. Published April 20, 2015. Accessed December 5, 2016.
11.
The Fake Rice That Never Was. Indonesia Expat. http://indonesiaexpat.biz/other/scams-in-the-city/the-fake-rice-that-never-was/. Published May 29, 2015. Accessed December 5, 2016.
12.
Jakarta Post T. Police claim test results show plastic rice just a hoax. The Jakarta Post. http://www.thejakartapost.com/news/2015/11/03/police-claim-test-results-show-plastic-rice-just-a-hoax.html. Accessed December 5, 2016.
13.
Danger CHINE Riz En Plastique Veut Tuer Tous Les Africains Pour Prendre La Place. Lingalamania. http://lingalamania.over-blog.com/2016/12/danger-chine-riz-en-plastique-veut-tuer-tous-les-africains-pour-prendre-la-place.html. Published December 3, 2016. Accessed December 5, 2016.
14.
Mihoubi S. SANTÉ, RIZ CHINOIS EN PLASTIQUE : AFRICA RICE, UNE INSTITUTION MULTILATÉRALE BASÉE À ABIDJAN, MET EN GARDE LES PAYS AFRICAINS. Congo Autrement. http://www.congo-autrement.com/blog/accueil/sante-riz-chinois-en-plastique-africa-rice-une-institution-multilaterale-basee-a-abidjan-met-en-garde-les-pays-africains.html. Published October 25, 2016. Accessed December 5, 2016.
15.
attention Du riz en plastique se répand | AbidjanTV.net. AbidjanTV.net. http://abidjantv.net/sante/videofaites-attention-a-ce-que-vous-achetez-du-faux-riz-en-plastique-se-repand/. Published September 23, 2015. Accessed December 5, 2016.
16.
Rajagopal S. Social media left with egg on its face. The Hindu. http://www.thehindu.com/todays-paper/tp-national/tp-kerala/social-media-left-with-egg-on-its-face/article9228345.ece. Accessed December 5, 2016.
17.
중국, 플라스틱 쌀 유통 “밥 3그릇=비닐봉지 1개” 경악 [홍콩을 알리는 한인신문 위클리 홍콩]. Page tiré de Web Archive (en chinois). http://web.archive.org/web/20110210110944/http://www.weeklyhk.com/news.php?code=&mode=view&num=10793. Accessed December 5, 2016. [Source]
18.
“Plastic rice” seized in Nigeria – BBC News. BBC News. http://www.bbc.com/news/world-africa-38391998. Accessed December 23, 2016.
19.
Officers of FOU “A” Intercepts Suspected Plastic Rice. Compte officiel des douanes nigériennes sur Facebook. https://www.facebook.com/customsng/posts/1124794494308175. Accessed December 23, 2016.
20.
Nigeria : plus de deux tonnes de riz en plastique saisis avant les fêtes. Franceinfo. http://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/nigeria-plus-de-deux-tonnes-de-riz-en-plastique-saisis-avant-les-fetes_1979945.html. Published December 21, 2016. Accessed December 23, 2016.
21.
« Du riz en plastique » saisi au Nigeria. Le Libre Penseur. http://www.lelibrepenseur.org/du-riz-en-plastique-saisi-au-nigeria/. Published December 22, 2016. Accessed December 23, 2016.
22.
Page de Google Actualités avec les médias qui ont relayé le riz en plastique au Nigeria. Google Actualités. http://archive.is/zuNUc. Accessed December 23, 2016.
23.
Nigeria : pas de riz en plastique en circulation, mais du riz contaminé’’. Africanews. http://fr.africanews.com/2016/12/31/nigeria-pas-de-riz-en-plastique-en-circulation-mais-du-riz-contamine//.
24.
Nigeria : le riz en plastique était en réalité du riz de contrebande. Jeune Afrique. http://www.jeuneafrique.com/388392/economie/nigeria-riz-plastique-etait-realite-riz-de-contrebande/. Accessed February 15, 2017.
25.
Denrée de base – Riz en plastique : veillez au grain. Defimedia. http://defimedia.info/denree-de-base-riz-en-plastique-veillez-au-grain. Published August 14, 2017. Accessed August 28, 2017.
26.
Riz en plastique info ou intox – réunion 1ère. réunion 1ère. http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/riz-plastique-info-intox-504953.html. Published August 25, 2017. Accessed August 28, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d’Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG