Un an de prison pour avoir nié l'existence de Dieu

Viktor Krasnov, un russe pourrait être condamné à un an de prison pour avoir nié l’existence de Dieu sur le web. Ce sont ses amis qui ont porté plainte contre lui.


Viktor Krasnov est un russe qui risque jusqu'à un an de prison pour avoir nié l'existence de Dieu
Viktor Krasnov (à droite) et ses 2 amis qui ont porté plainte contre lui (gauche).

Après avoir exprimé son absence de foi en , un russe a été arrêté et accusé d’offenser les sentiments des croyants. Viktor Krasnov est désormais embringué dans une procédure judiciaire et il pourrait risquer jusqu’à un an de prison pour avoir écrit des choses telles que : Il n’y a pas de Dieu ou La Bible est une collection de contes de fées juifs pendant une discussion sur le réseau social russe Vk.com.

Après la discussion en 2014, Krasnov et sa mère ont commencé à recevoir des menaces anonymes. Et en automne 2015, 2 de ses amis, qui avaient participé à la discussion, Dmitry D., âgé de 24 ans, et Alexander K, âgé de 23 ans, ont porté plainte contre Viktor Krasnov. Ces 2 amis ont déclaré qu’ils représentaient tous les chrétiens orthodoxes de Russe. L’Investigative Committee (l’équivalent du FBI) a interrogé Krasnov pendant 1 mois où il a subi des évaluations psychiatriques. Il a été déclaré sain d’esprit, mais le Comité a décidé que même s’il n’a pas insulté un individu, ses commentaires ont offensé les sentiments des personnes religieuses.

L’offense des sentiments des croyants a été rendue illégale en 2012 après que le groupe Pussy Riot a fait une performance considérée comme blasphématoire devant la Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou. Et à cause de ce précédent, Krasnov fait face à un procès dans sa ville de Stavropol dans le sud de la . Krasnov a déclaré que pendant les audiences préliminaires, on ne lui a pas donné l’occasion de présenter sa version de l’histoire. Le procureur a supprimé tous les commentaires par Dmitry et Alexander et il a gardé uniquement les publications de Krasnov. La prochaine audience, pour le 15 mars, va appeler un linguiste qui va témoigner que les mots employés par Krasnov ont bien insulté les sentiments des croyants. Viktor Krasnov veut contre-attaquer. La Cour a décidé de restaurer toute la conversation d’origine 2 ans après l’affaire. De plus, Viktor a dû passer près d’un mois dans un asile psychiatrique. Étant un forgeron, il estime qu’il a perdu beaucoup d’argent parce qu’il ne pouvait pas travailler. Il ajoute que la Russie n’est pas un Etat orthodoxe, mais laïque et que tout le monde a le droit de s’exprimer librement.

Pendant l’enquête, on a saisi l’ordinateur et le téléphone de Viktor. Il a dû déménager temporairement avec sa mère chez des amis à cause des amis. Dans son travail, il y avait des personnes qui débarquaient et qui demandaient à son patron de le virer. Alors que l’affaire dure depuis 4 ans, il reçoit toujours des menaces d’orthodoxes extrémistes.

Source : Grani.ru, Life News

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *