Le projet "Librairie Humaine", empruntez des gens et non des livres

Les livres nous permettent d’avoir un aperçu de l’esprit de l’auteur, mais qu’est-ce qui se passe si on peut faire une connexion beaucoup plus directe ? Et si vous pouvez poser des questions précises sur les expériences des personnes, avoir des réponses immédiates et écouter une histoire par celui qui l’a vécu. Une librairie au Danemark tente de le faire en incitant les personnes à lire des livres humains.


Le projet Librairie Humaine vous permet d'emprunter des gens, au lieu de livres, pour écouter leurs histoires

Après une japonaise qui vous propose uniquement un seul livre, on vous recommande d’aller à la Librairie Humaine. Les lecteurs parcourent un catalogue de titres et choisissent l’expérience qu’ils veulent vivre. Quand ils ont choisi leur titre, on les emmène dans une zone de discussion pour rencontrer leur humain qui va leur raconter l’histoire pendant 30 minutes. Votre humain emprunté peut être n’importe qui : Une prostituée, un directeur des pompes funèbres, un politicien ou même un enfant et chacun aura une histoire incroyable à vous raconter. Certains titres avec des livres humains incluent un conte tzigane, le vétéran de la guerre d’Irak, l’enfant des survivants de la Shoa, l’athlète olympique, la femme obèse, le cycliste agoraphobe et le chrétien qui s’interroge.

La Librairie Humaine a été lancée par une petite association appelée Stop the Violence en 2007. C’est un moyen pour faciliter les conversations et d’améliorer la compréhension entre des personnes qui ne se rencontrent jamais en temps normal. À cette époque, il y avait des gens de différentes cultures, de religions et de races qui venaient au Danemark et de nombreux Danois avaient peur de cette invasion selon Veena Torchia, une tutrice pour les mendiants chez Crisis, une ONG qui organise la Librairie Humaine dans quelques régions du Royaume-Uni.

La Librairie Humaine vous permet de rencontrer des gens pour écouter leurs histoires. Une plateforme qui promeut le dialogue

Ainsi, un groupe de jeunes s’est réuni en pensant qu’il serait intéressant pour les gens de se parler alors qu’ils ne se rencontrent jamais. La Librairie Humaine est une plateforme pour le dialogue. C’est une plateforme qui défie les préjudices et les stéréotypes et permet d’améliorer la cohésion sociale. La première Librairie Humaine a été organisée au Roskilde Festival à Copenhague et c’est l’un des plus grands festivals de l’été en Europe. Depuis, la Librairie Humaine s’est propagée dans plus de 50 pays et la première aux États-Unis a eu lieu à Santa Monica en 2009. La beauté de Librarie Humaine est qu’on a juste besoin de gens qui racontent leurs histoires et d’autres gens pour les écouter.

Wayne, qui est l’un des volontaires pour la Librairie Humaine au Royaume-Uni a déclaré : La Librairie Humaine est de raconter des histoires orales plutôt que de lire un livre. J’ai eu beaucoup de chapitres dans ma vie et c’est comme un livre. Comment j’ai embarqué dans un Ferry à 14 ans et la fois où j’ai vécu avec des strip-teasers à 15 ans. Selon la page Facebook de la Librairie Humaine, l’objectif est de défier ce que nous pensons des autres membres de notre communauté. Cela permet de briser les stéréotypes et les préjudices d’une manière positive. On peut accepter et apprécier des questions difficiles sans tomber dans une guerre de tranchées. Je ne connais pas d’initiative de la Librairie Humaine en France, mais s’il y en a, je pourrais mettre à jour l’article pour fournir les coordonnées pour ceux qui sont intéressés.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *