De l'arsenic trouvé dans une rivière au Brésil

On vous apprenait qu’un accident d’une mine au Brésil avait provoqué un torrent de boue toxique qui s’était propagé sur plusieurs centaines de kilomètres pour atteindre l’Atlantique. Et maintenant, on a trouvé de l’arsenic dans la River Doce qui a été totalement contaminé par cette boue.


De l'arsenic découvert dans la Doce River après qu'elle ait été contaminé par un torrent de boue toxique provoqué par la mine Samarco.
La Doce River contaminéepar la boue toxique. Elle a littéralement changé de couleur.

Le de boue toxique avait d’abord atteint la rivière Doce avant de continuer sa route vers l’Atlantique. Et désormais, on apprend que de l’arsenic et d’autres contaminants viennent d’être trouvé dans cette rivière. Vania Somaville, responsable chez le groupe minier Vale, a déclaré que le torrent de boue toxique ’est pas responsable de la présence de cet arsenic. Vale est un partenaire de l’ BHP Billiton qui exploite la mine Samarco qui est l’origine de l’accident.

Mais les critiques fusent et pointent directement le lien entre ces poisons et le torrent de boue. Un rapporteur de l’ONU n’a pas mâché ses mots en estimant que BHP Billiton n’avait absolument rien fait pour réduire les dégats après le déversement de la boue toxique. Ce rapporteur a déclaré que l’équivalent de 20 000 piscines olympiques de boue toxique se sont déversé dans la Doce River.

Le groupe Vale est aussi très critiqué, car il a tenté de minimiser sa responsabilité en déclarant qu’il n’est qu’un partenaire de Samarco. Et le président de Vale a d’abord pensé à la mine. Il a ainsi déclaré qu’il a peur pour les 5 200 emplois qui sont actuellement suspendus à cause de l’arrêt de la mine. Et les milliers de personnes qui sont touché par la boue toxique, ils comptent pour du beurre ?

Une manière de dire que si les autorités ferment la mine à cause de sa négligence criminelle, il n’en sera pas responsable. Le torrent de boue toxique a submergé un village entier en faisant 13 victimes et 11 disparus.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Estelle Dufresne

Ancienne journaliste dans plusieurs titres de la presse régionale. Mais comme la presse régionale n'existe plus, je me suis recyclé dans les rubriques internationales de plusieurs sites en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *