Un rapport sur les Américains recrutés par Daesh

L’université de Georges Washington a publié le premier rapport qui détaille le profil des Américains qui ont rejoint Daesh.


Le profil des Américains recruté par l'Etat Islamique

L’université de Georges Washington a publié une étude appelée Program on Extremism avec un rapport qui détaille le profil des Américains qui ont rejoint au cours des dernières années. L’étude s’est porté sur les comptes de et les dossiers de justice sur près de 400 citoyens Américains qui ont été recruté par l’Etat Islamique. Selon Lorenzo Vidino, directeur de ce programme : Des citoyens américains ont toujours rejoint des groupes terroristes, mais le niveau de recrutement et de sensibilisation avec Daesh est sans précédent.

Le profil des Américains qui ont rejoint Daesh

Quelques détails sur le profil type des Américains qui ont rejoint l’Etat Islamique :

  • La moyenne d’âge est de 26 ans
  • 50 % ont tenté de voyager à l’étranger
  • 40 % se sont converti à l’Islam
  • 14 % étaient des femmes

Ce rapport a étudié 7 000 pages de poursuites judiciaires portant sur 71 Américains qui ont été arrêté pour leurs activités liées à Daesh. Ce rapport nous montre que le profil des recrues est très variable. On a des personnes de toutes races, de classes sociales ou de religions. Et on voit la même diversité dans la motivation de ces Américains qui ont été recruté par ISIS. Les Etats de New York et du Minnesota comptent parmi le plus grand nombre de recrues.

Le Dr Vidino a déclaré : Au delà de la diversité des profils, on a été stupéfait par la variété des origines. On a des personnes qui vivent dans les grandes villes, d’autres dans des petites villes rurales de moins de 1 000 habitants. On a des vétérans de l’ américaine, des adolescentes qui sont encore au lycée, des criminels de petite envergure ainsi que des étudiants d’université.

Une infographie sur les Américains qui ont rejoint Daesh

Certaines de ses recrues voulaient partir en Syrie ou en Irak pour combattre, mais d’autres ont déclaré qu’ils voulait lancer des attaques aux Etats-Unis. Avec une telle diversité de profils, il est difficile de distinguer le vrai du faux et surtout, la lutte devient extrêmement difficile contre la propagande d’ISIS si elle peut toucher des personnes de tous horizons.

L’Etat Islamique et ses partisans exploitent les réseaux sociaux pour communiquer et recruter. Le niveau d’interaction est maximal et parfois, ces personnes ne cachent pas leurs activités et elles sont fières d’afficher leur appartenance à Daesh. Les organisations terroristes utilisaient déjà les réseaux sociaux pour la propagande, mais l’Etat Islamique l’a propulsé à un autre niveau avec des recrutements à la clé.

Le rapport complet sur les américains ayant rejoint Daesh

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Estelle Dufresne

Ancienne journaliste dans plusieurs titres de la presse régionale. Mais comme la presse régionale n'existe plus, je me suis recyclé dans les rubriques internationales de plusieurs sites en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *