Madagascar: la baisse des prix à la pompe des produits pétroliers n’est pas pour demain


  • FrançaisFrançais



  • (Agence Ecofin) – Les autorités de la Grande Ile ne comptent pas décider d’un réajustement des prix à la pompe en dépit d’un prix du baril plus bas sur le marché international. « Les prix à la pompe de carburant pourront baisser, mais pas dans les jours qui suivent », a affirmé le nouveau ministre de l’énergie et des hydrocarbures, Horace Gatien, lors de la cérémonie de prise de service  à Ampandrianomby, rapporte Midi Madagasikara.

    D’après le journal, les prix à la pompe à Madagascar sont déjà proches de la vérité des prix qui est même atteinte pour le pétrole lampant et l’essence.

    Dans un tel contexte, les autorités malgaches estiment qu’une nouvelle baisse des prix à la pompe n’est probable que « si la chute des prix sur le marché international se poursuit », apprend-on.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Boubakar Nguema

    Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *