Madagascar, la terre promise des juifs ?


  • FrançaisFrançais



  • Depuis quelques années, il y a une théorie qui circule sur Madagascar et son lien avec la terre promise des juifs. La plupart des juifs et ceux qui sont des sionistes situent l’Etat juif au Moyen-orient avec Israël. Mais il existe des sionistes qui estiment qu’il y a eu des projets d’Etat juif bien avant Israël même si on doit différencier le concept avec la terre promise. Adam Rovner a écrit un livre sur le sujet et il a voyagé à Madagascar en 2009 pour voir la véracité de ces rumeurs sur Madagascar qui aurait pu devenir l’Etat juif.

    Quand on a commencé à parler d’Etat juif, les sionistes et les intellectuels ont proposés plusieurs régions dans le monde et Madagascar faisait partie de la liste. Et le fait que la Grande Île revient au centre de ces rumeurs est basé sur le fait que de nombreux courants sionistes commencent à penser que la création d’Israel au Moyen-orient qui est l’une des régions les plus violentes au monde n’était pas forcément une bonne idée.

    Adam Rovner est arrivé à Antananarivo et les premières choses qu’il a vu l’ont conforté dans l’idée qu’un Etat juif aurait été impossible. Il n’y a aucun lien historique entre Madagascar et le peuple juif même si des historiens avancent l’idée qu’il y a eu des commercants juifs qui avaient traités avec les tribus malgaches dans le passé. L’une des principales légendes sur les origines des malgaches est qu’ils descendent d’une des 10 Tribus perdus. Les recherches ont montrés que de nombreux membres de ces tribus se sont établis en Afrique, notamment en Ethiopie. On retrouve aussi des traces au Mozambique et au Zimbabwe.

    La légende sur la descendance d’une des 10 tribus perdus

    En 1658, Madagascar était gouverné par le français Etienne de Flacourt qui affirmait que les malgaches étaient d’origine juive, car ils pratiquaient la circoncision. Cependant, cette pratique est universelle et ce n’est pas une preuve d’un lien avec le peuple juif. Mais cette légende a continué à perdurer pendant des décennies, notamment après la parution d’un ouvrage appelé Madagascar: or Robert Drury’s Journal during fifteen years captivity on that island qui a été écrit par un prétendu Robert Drury. Ce dernier raconte sa captivité pendant 15 ans sous le règne du roi Antandroy Andriankirindra. Cependant, ce livre est une fiction et il a été écrit par Daniel Defoe, l’auteur du célèbre Robinson Crusoe.

    Dans les années qui suivirent, plusieurs historiens ont tenté de créditer cette histoire des malgaches qui seraient des descendants directs d’une des tribus perdus d’Israel. Et si cela avait été confirmé, alors il est évident qu’on peut avancer que Madagascar soit la Terre Promise.

    De plus, plusieurs pays européens ont pensés à relocaliser les juifs dans une autre partie du monde. Léon Blum, le premier ministre français d’origine juif avait avancé cette idée pour les juifs en Pologne qui étaient déjà persécuté à l’époque. En fait, une délégation de 3 hommes est même arrivé à Madagascar en 1937 pour trouver des bons emplacements pour que les juifs puissent s’établir. Mais la mission n’a pas été fructueuse. Les 3 hommes ont découvert un climat très inhospitalier, notamment des épidémies agressives de la Malaria et ils ont conclus qu’il serait difficile de convaincre des juifs de s’implanter dans le pays.

    Les Nazis voulaient déporter les juifs à Madagascar

    Le projet de Blum a été resscucité par les Nazis, notamment Adolf Eichmann qui a toujours prétendu pendant son procès qu’il voulait aider les juifs à trouver leur terre. Le projet d’Eichmann a même attiré l’attention d’Hitler et Himmler et 1941, Eichmann a même écrit un rapport intitulé Madagascar Projekt. Les Nazis venaient d’écraser la France et pour eux, Madagascar était l’endroit parfait pour les juifs. Dans un premier temps, ce sont les juifs d’Autriche et d’Allemagne qui auraient été déportés et le projet tablait sur le déplacement de 4 millions de juifs en 4 ans. Evidemment, si le plan des nazis avait fonctionné, alors Madagascar aurait pu être transformé en un vaste ghetto qu’on a pu trouver pendant la Solution finale.

    Mais le plan des Nazis était basé sur leur supériorité militaire. Ils pensaient qu’ils allaient balayer l’Angleterre et qu’ils utiliseraient la marine anglaise pour déplacer les juifs vers Madagascar. Et comme Madagascar est loin de tout, les nazis auraient pu perpétrer leur génocide sans jamais attirer l’attention des occidentaux. Mais ce plan a été bloqué par la mission Ironclad de l’Angleterre qui a attaqué les français à Madagascar. La version officielle de cette mission avait été de conquérir la Grande Île pour ses ressources naturelles, mais de nombreux prétendent que c’était pour bloquer le plan des nazis sur la déportation des juifs sur le sol malgache.

    Adam Rovner a continué son périple dans les différentes villes malgaches pour trouver des traditions juives et il est arrivé à Diego Suarez où il y a un ancien cimetière de guerre. Il y avait une seule tombe avec l’étoile de David sur un soldat juif appelé Israel S. Genussow âgé de 28 ans qui est mort à 1944.

    cimetierre-guerre-diego

    Adam Rovner a fait des recherches sur ce soldat et il a trouvé son jeune frère qui est encore en vie. Il s’avère que ce soldat juif faisait partie d’une escadron anglaise pour une mission pour Madagascar et il a été tué au cours d’un entrainement. On peut penser que ce soldat ne connaissait pas le plan des Nazis et qu’il voulait juste les combattre en s’engageant dans l’armée anglaise.

    Une légende qui est renouvelée par de nouveaux évangélistes à Madagascar

    On peut donc penser que le peuple malgache n’a aucun lien avec les hébreus même si Adam Rovner raconte comment certains guides dans le pays lui ont dit que les habitants de Fianarantsoa était des descendants directs des tribus israel. Sur le plan historique, Fianarantsoa est considérée comme la capitale intellectuelle du pays et les guides ont ajouté que la couleur de peau est également différente en faisant référence sur les clichés typiques sur les juifs en général.

    Toutefois, ce regain d’intérêt pour Madagascar comme la Terre promise n’est pas anodin ou une simple anectode historique. Il y a quelques mois, des banderoles circulaient à Antananarivo sur des conférences et des réunions pour prouver que les malgaches descendent des tribus d’Israel. Comme on l’a mentionné, certains courants sionistes parlent d’établir un autre Etat juif qui ne ferait pas l’objet de conflits incessants, mais Madagascar est loin d’être une terre pacifique telle qu’on peut le lire dans les livres d’histoires. En fait, certains estiment que la confrontation serait encore plus terrible que ce qui se passe actuellement en Palestine. Mais les évangélistes qu’ils soient chrétiens, juifs ou même musulmans sont en train d’envahir les pays pauvres comme Madagascar et ils propagent des histoires qui sont difficiles à vérifier en distillant leur propagande par la même occasion.

    Source : http://www.momentmag.com/madagascar-an-almost-jewish-homeland/

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    3 Responses

    1. grisoni dit :

      sa aurai changer le cours de choses

    2. Zélia Winstein dit :

      Ce serait les Malgaches qui seraient en voie d’extermination comme le sont aujourd’hui les Palestiniens.

    3. ishaakar dit :

      la terre promise est la terre sainte ,l ancien caanan!Madagasikara est un des gardiens du portail sud du temple qu est cette planete ,pour ce moment!Ca est ecrit,noir sur blanc,dans la bible que tous ont en commun,a l origine!La terre d ishaakar,en tant que diasporas israelite de ce monde!Le vrai ophir:c est ici.Nous avons debarque ici,depuis notre sortie d Egypte,pour la construction du premiet temple,en tant que contre-maitres,malekh asa:roi du travail!Faudrait surtout pas se fier aux decouvertes genetiques actuelles qui ne sont qui ne sont qu a ses bribes et balbutiemments:ce n est qu une mesure .Pour le moment la science actuelle ne peut pas expliquer tout!Comment pouvons nous concevoir les tabous:ail d egypte chevre etc….,l interdiction de travailler le shabbath(sabotsy), et d autres commandements exactement ceux qui ont ete prescrits dans la bible hebraique.Les Malagasy en on su bien avant!Savez vous ce que signifie exactement:Manahoana(man hou: qu estCe que c est!)et d autre comme » Anamamy no niarahana ka beroberoka no isarahana »(sic:Nous etions communs dans les anamim de Annou,mais le Berith nous a separes!) etc etc,etc…!Bien avant notre debarquement:il.y avait des semites ici!Emeth ne se prouve a la mesure de la connaissance actuelle qui n est qu a ses bribes!Les Malagasy sont israelites de sang et d origine!Reduire l israel a celui d etat d aujourdhui:c est un pur non-sens!Ceux qui y sont retournes ,confirment l existence!Les israelites sont partout dans le monde!Chacuns y pratiquent ceux dans leurs milieux respectifs ceux qui ont etes prescrits dans leur sang et leur etre!En ce qui concerne les inscriptions paleohebraiques d Alakamisy Ambohimaha:Il y en a trois,en trois expeditions differentes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *