Le Premier Ministre ignore les fraudes électorales


  • Français


  • Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram


    Le Premier Ministre Jean Ravelonarivo a qualifié d’aveugle ceux qui ne partagent pas son point de vue sur les élections qui sont actuellement à l’origine de nombreuses plaintes. Selon ses explications, il ignore également le nombre de plaintes reçues par le tribunal gérant les affaires contre l’Etat. Le Chef du gouvernement a visité le Fier Mada et a donné son avis sur les élections. Pour les tenants du pouvoir, tout s’est déroulé normalement à part quelques imperfections car il et difficile d’organiser une élection. Le Général Jean Ravelonarivo invite les gens à attendre les résultats dans le calme et non pas provoquer du chaos. Selon le Premier Ministre, deux personnes peuvent regarder la même chose mais voir deux choses différentes. Il a ajouté : « Certains portent des lunettes mai ne voient toujours pas ». Tout le monde est libre de s’exprimer, a-t-il dit, mais chacun se doit de respecter la loi. Il a répété une fois de plus que les élections se sont déroulées normalement, mais ceux qui voient autrement sont des perturbateurs. Comment peut-il affirmer que ce sont des perturbations alors que les quatre coins de la terre se plaignent : Toliary, Fianarantsoa, Antsirabe… et même la communauté internationale !! Le Premier Ministre voit vraiment autrement. On se demande si ce n’est pas lui qui ne voit pas. Selon les sources, quatre personnes sont arrêtés à Fianarantsoa et une à Antsirabe. C’est la première fois dans l’histoire des élections malgaches qu’un candidat n’est pas inscrit dans la liste électorale. Est-ce encore un hasard ?

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    Sur Amazon ou Acheter directement

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *