Madagascar : Les délestages continuent


  • FrançaisFrançais



  • Les employés grévistes de la JIRAMA vont couper l’électricité au niveau des ministères des finances et du budget,  de l’Energie et de l’Eau. Selon les meneurs de grèves, les factures impayées de ces ministères s’élèvent jusqu’à 2 milliards d’ariary. Malgré le retard de paiement, la JIRAMA a envoyé une lettre avisant la coupure avant de passer à l’action. Les employés de la JIRAMA n’apprécient pas le fait que le régime Rajaonarimampianina ait donné la gestion de la centrale électrique de Mandroseza à la compagnie américaine Symbion power. Ils interprètent ce geste comme vendre le pays aux étrangers.

     

    La centrale électrique de Mandroseza a été construite durant le régime Ravalomanana. A ce moment, on luttait contre le délestage en travaillant avec la société Wartsila, produisant 40MW pour éclairer la ville d’Antananarivo. La centrale de Sahanivotry a été également construite lorsque Ravalomanana était au pouvoir. A part ça, Ravalomanana projetait déjà en 2005 de faire tourner la centrale avec du carburant exploité à Madagascar même, à Tsimiroro. Nous somme en 2015 et c’est la compagnie américaine Symbion Power qui prévoit de construire une centrale à Tsimiroro. Des efforts ont été faits pour sauver la compagnie d’électricité malgache, mais à l’arrivée d’Andry Rajolina au pouvoir, il a nommé Haja Resampa Président du Conseil d’Administration de la JIRAMA et Secrétaire Général de la Présidence. C’est là que la capitale a replongé dans le noir. On ne sait plus qui ruine la JIRAMA.

     

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.