L’Etat est contre la violence et l’effusion de sang


  • FrançaisFrançais



  • Le Président Hery Rajaonarimampianina est venu à Betongolo pour rendre hommage aux huit militaires abattus par les dahalo dans une embuscade à Ankazoabo. Le gouvernement ne montrera aucune preuve de tolérance face aux attaques des dahalo. « Nous nous inclinons profondément devant ces militaires. Nous sommes contre tout acte de violence, effusion de sang et perte de vie. C’est choquant et effrayant car seul Dieu a le pouvoir souverain sur la vie humaine. Malgré tout, ceci est un encouragement pour continuer le service envers le pays et lutter contre la violence », c’est ce que Hery Rajaonarimampianina a évoqué dans son discours.  Il a souligné que ces militaires ont été envoyés à Ankazoabo pour protéger et assurer la sécurité du peuple, mais les dahalo se sont retournés contre eux alors qu’ils étaient en pleine exécution de leur travail. Avantagés par l’habitude et la connaissance du terrain, les dahalo ont réussi à les encercler. Le Général Rasolofonirina Béni Xavier, chef de l’Etat Major de l’Armée, a promis de venger la mort de ces militaires. A partir de maintenant, les dahalo seront des ennemis du pays. L’armée a déjà pris des mesures, les bovins volés par les bandits sont déjà retournés à leur propriétaire. Il a également appelé le peuple pour collaborer avec eux. Le corps des militaires sont déjà auprès de leurs familles.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.