Madagascar : La CENIT a violé la loi selon l’avocat du Freedom


  • FrançaisFrançais



  • Chacun des avocats du TIM et du FREEDOM ont leurs mots à dire pour défendre leur candidates.

    Le traitement des 1700 requêtes sur les irrégularités des élections continuent au tribunal administratif. Le parti Freedom rejette la faute sur la CENIT. « La CENIT n’a pas seulement violé la loi, mais elle a aussi modifié la loi alors qu’elle n’en a pas le droit » a affirmé MeAndrianasolo Andry Fiankinana, avocat de la candidate Lalatiana Rakotondrazafy, au tribunanl administratif. Face à cette violation de la loi, il réclame l’annulation des voix obtenues par la candidate TIM Lalao Ravalomanana. « La raison ? L’insertion de l’appelation « Neny » dans le bulletin unique. L’avocat du TIM a rappelé le 9 septembre que ce qu’ils ont fait était autorisé par la CENIT » a-t-il ajouté.

    Me Andrianasolo Andry Fiankinana a fait remarquer que cette décision du CENIT n’a pas été communiquée. Le parti Freedom se demande si cette affirmation est vraie et si tous les candidats ont été informés. Il a également rappelé que Lalatiana Rakotondrazafy n’était pas au courant de ce changement au moment où elle a déposé sa candidature le 16 mai dernier. Seul le parti TIM était au courant de ce changement. Lalatiana Rakotondrazafy et ses partisans réclament l’original de cette décision du CENIT. Ils demandent également l’annulation de cette décision car il n’est pas du ressort de la CENIT de modifier la loi. Le tribunal administratif se doit de juger toutes irrégularités de la part du CENIT. De son coté, l’avocat de Lalao Ravalomanana, Me Hasina Andriamadison défend la CENIT. Selon le TIM, la CENIT sait ce qu’elle fait.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.