Betroka : Le capitaine Falihery n’a pas été abattu par les dahalo


  • FrançaisFrançais



  • Le général Béni Xavier Rasolofonirina va ouvrir une enquête sur la mort du capitaine Andriatiana Falihery.

    C’est maintenant confirmé, le capitaine Falihery n’a pas été tué pendant la fusillade à Ivahona, mais sur le chemin du retour. On soupçonne que quelqu’un avait déjà prévu de le tuer. Certaines personnes tirerait profit de sa mort. Actuellement, des choses bizarres se passent à Betroka : un inconnu a osé entrer dans l’enceinte du camp des gendarmes. Cela fait penser qu’un gendarme serait complice des dahalo. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois ; si on ne va rappeler que la découverte de 245 pistolets Grizzly dans un sprinter à Tamatave, ces armes appartenaient à la femme d’un gendarme. Une sœur de cette dernière a été arrêtée à Betroka, soupçonnée d’avoir propagé ces armes. Cette femme est proche d’un député de Betroka. Ce n’est pas une accusation, mais ce député devrait apporter des explications sur cette affaire.

    A propos de la relation entre ce député et le capitaine Falihery, on savait que leurs relations n’étaient pas au beau fixe. Les habitants de Betroka peuvent témoigner de cette brouille entre les 2. Le lieutenant Cédric a expliqué que la gendarmerie  fait des efforts pour arrêter les détenteurs d’armes illégaux mais ces derniers arrivent à se libérer. La famille du capitaine Falihery réclame la vérité sur cette affaire.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.