Marc Ravalomanana et Rivo Rakotovao en face à face


  • FrançaisFrançais



  • La coopération continue entre Marc Ravalomanana et les tenants du pouvoir: la collaboration TIM-HVM, la réouverture du TIKO, les remblayages de terrain…

    Après le passage à l’Assemblée Nationale de Tsimbazaza mercredi, les deux Présidents National des deux grands partis politiques à Madagascar, Marc Ravalomanana et Rivo Rakotovao (TIM et HVM) ont longuement discuté. Ils ont surtout parlé de la coopération entre le Tiako I Madagasikara et Le Hery Vaovao ho an’i Madagasikara. Les représentants des deux partis ont montrée leur volonté de travailler ensemble pour l’intérêt du pays. Les deux leaders se sont promis de toujours discuter au cas où certains points de vue seraient différents.

    La réouverture du TIKO a été également discuté. Selon les explications, Rivo Rakotovao s’occupera de cette affaire. Le Président Directeur Général de cette entreprise malgache de près de 40 ans déjà, est certain qu’elle va finir par ouvrir ses portes tôt ou tard. En effet, l’ouverture du TIKO contribuera au développement de Madagascar et surtout à la création d’emplois pour les nombreux chômeurs malgaches.

    En ce qui concerne les remblayages de terrain pendant la nuit, c’est l’APIPA qui a donné l’autorisation et non le ministère. A l’époque où Marc Ravalomanana était maire de la capitale, les remblayages de terrain posaient déjà des problèmes: l’eau inonde les bas quartiers dès que la saison de pluie commence.

     

     

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *