Madagascar – Institut de Leadership Chrétien Shine : Une pure arnaque


  • FrançaisFrançais

  • Les universités privées sont présentes partout à Madagascar. Ces dernières sont facilement accessibles par rapport aux universités publiques et les frais d’études y sont moins chers que dans celles délivrant des diplômes reconnus par la fonction publique. Cependant, certains ne sont que des arnaques.



    C’est en Mars 2015 que le Directeur Général de Global Education a annoncé la nouvelle : plus de 15 000 malgaches pourront continuer leurs études à l’étranger (au Canada, en Europe, en Amérique…) C’est le Global Education qui facilitera l’accès des étudiants malgaches dans les grandes universités internationales : Prenslake Intercontinental University et Westland City University. Tout bachelier peut accéder à la formation. Le Directeur Général Mamy Randrianarisoa a ajouté que les étudiants doivent suivre quelques étapes comme l’ouverture d’un compte bancaire en son nom afin qu’ils puissent bénéficier de tous les avantages : réduction jusqu’à 99% des frais de scolarité, terrain et maison gratuits pour la réalisation des projets proposés par l’université… Selon encore ses explications, les étudiants  peuvent travailler en même temps. Huit pays africains autres que Madagascar bénéficient également de cette offre.

    C’est bien dommage qu’internet ne soit pas encore à la portée de la plupart des malgaches. Il est donc plus difficile de reconnaître une arnaque. En effet, en faisant des recherches sur internet, on peut facilement se rendre compte que c’est une pure arnaque. Rien que le fait que des terrains seraient offerts gratuitement laisse dans le doute : quel pays donnerait des terrains pour plus de 15 000 personnes qui ne sont même pas ses ressortissants ? Le site de Prenslake Intercontinental Université existe, mais le lieu où elle se situe n’y est pas mentionné. Le site utilise également l’adresse IP d’Endurance International Group. De plus, il ne faut pas être séropositif et casquer 1700 dollars, soit environ 5 millions ariary, pour intégrer Prenslake, un détail que le Directeur Général de Global Education Randrianarisoa Mamy Robinson a (expressément) oublié de dire. Les dits « représentants de Global Education à Madagascar » devront apporter des explications à ce sujet.

    En général, il faut se méfier des universités en ligne à moins d’avoir des preuves très solides sur leur localisation, les personnes qui sont responsables avec des coordonnées vérifiables. N’hésitez pas à lire l’empire de faux diplômes qui a été révélé par le New York Time.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *