Madagascar : Les travaux de réhabilitation d’Antananarivo commencent


  • FrançaisFrançais

  • La rencontre entre le Président et les nouveaux maires fini, les travaux de réhabilitation et de nettoyage de la capitale commencent.



    La commune urbaine d’Antananarivo est actuellement en plein action. Les responsables de la commune sont venus voir la réalité au niveau des arrondissements et des fokontany. Cette descente a permis de classer les actions selon leur priorité (le bien-être du public, la saleté et le désordre, le non-respect de la loi…). Les travaux de réhabilitation de la ville sont d’une importante urgence car la saison des pluies est déjà là. C’est justement la raison pour laquelle Patrick Ramiaramanana, premier adjoint au maire chargé de l’infrastructure, également gestionnaire-économiste, est allé en Allemagne. Le Président National du TIM Marc Ravalomanana est également en Allemagne. Ils ont rencontré des techniciens et directeurs d’entreprises allemandes pour trouver des solutions pour la capitale de Madagascar.

    L’Allemagne est un pays modèle quand on parle de propreté et de respect de l’environnement. Elle est également championne en recyclage d’ordures. En 2004, chaque personne jette 140 kilos d’ordures par ans. En 2007, cette quantité est descendue à 3 kilo par personnes par an, alors que la moyenne de l’union européenne est encore à 213 kilos par personne par jour. Il n’y a pas de miracle ! Par contre, on peut imiter la politique de gestion des ordures de l’Allemagne. Les déchets devront être triés, puis traités et ensuite brûlés ou recyclés.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *