Madagascar : Un évadé plonge dans le lac Anosy


  • FrançaisFrançais

  • Un jeune homme conduit devant le parquet s’est échappé pour sauter dans le lac Anosy. Il a fallu trois heures pour le saisir.



    Herilalatiana Andria­narisaona, chef d’escadron, chef du service communication et des relations publiques de la gendarmerie nationale explique cet incident : «On ne peut pas prévenir une fuite pareille. Les dispositions légales stipulent que les menottes d’un suspect doivent être enlevées durant son audition ». Mais le suspect a profité de cette occasion pour s’enfuir.

     

    Heureusement que les forces de l’ordre ont maîtrisé la situation. Les éléments en tenue civile ont été envoyés aux abords du lac, mais ils n’ont pu rien faire à part surveiller les gestes de l’évadé, jusqu’à ce que l’Emmoreg arrive avec les matériels nécessaires. L’évadé a plongé du côté du tribunal et a rejoint l’autre côté où il a fait preuve d’insolence devant la foule, les gendarmes et les policiers : il s’est exposé nu devant la foule. Les sapeurs pompiers ont finalement réussis à le capturer. Les forces de l’ordre l’a conduit à la brigade de la gendarmerie à Ankadikely Ilafy. Pour une deuxième fois, il est accusé de tentative d’évasion.

     

    En effet,  le jeune homme âgé seulement de vingt ans est accusé pour un incendie criminel à Ankadikely Ilafy. Il a été conduit devant le parquet d’Anosy, mais dès que deux gendarmes qui l’avaient escorté lui ont retiré les menottes, il s’est échappé. Il a fallu trois heures pour le capturer et l’Emmoreg a dû se servir de bombes lacrymogènes.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *