Madagascar : Un nouveau logiciel pour surveiller les fonctionnaires fantômes


  • FrançaisFrançais

  • Jean Ravelonarivo a demandé à ce des mesures soient prises pour les fonctionnaires fantômes. La police a acquit un nouveau logiciel de surveillance.



    Le Premier Ministre Jean Ravelonarivo, accompagné par la ministre de la justice Noëline Ramanantsoa, le ministre de la défense nationale Dominique Rakotozafy et le ministre de la gendarmerie nationale Paza Didier,  a effectué une visite inopinée au tribunal d’Anosy. Il est venu de bon matin sans prévenir pour surveiller la présence des employés ainsi que leur méthode de travail. A huit heures du matin, les bureaux étaient encore vides. Il a rappelé que la lutte contre la corruption n’est pas réservée au gouvernement. Selon les explications, plus de 80 courtiers ont déjà été arrêtés.

    Jean Ravelonarivo à demandé à ce que la surveillance des fonctionnaires fantômes soit renforcée. La police nationale a pris des mesures pour surveiller les agents qui  ne sont présents qu’à chaque fin du mois. La police nationale vient de faire l’acquisition d’un nouveau logiciel.  La DRH de la police nationale, Randrianarison  Fanomezantso Rodillys, commissaire divisionnaire de police, explique : « Ce logiciel est vraiment utile car il permet de voir toutes les informations concernant un agent, son comportement et  l’endroit où il se trouve. Ce logiciel déterminera également les sanctions propres à chaque irrégularité ». Il a ajouté que ce logiciel permet de surveiller les agents qui ne se trouvent pas à leur poste.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.