Les îles éparses abritent une richesse de 300 milliards de dollars


  • FrançaisFrançais

  • Du 9 au 11 novembre, la Ministre des outre-mer française George Pau Langevin, a visité Mayotte et les îles de l’Océan Indien, notamment les îles Eparses qui suscitent une convoitise inavouée par la France.


    Les îles Eparses sont convoité par la France alors qu'elles appartiennent à Madagascar.

    Les îles éparses sont classées par l’autorité française dans la catégorie des terres australes et antarctiques françaises.  La Ministre des outre-mer française a également visité les îles glorieuses. Ce n’est pas pour rien qu’elle effectue ces voyages. En effet, les îles éparses abritent beaucoup de richesse, que ce soit sous la terre ou sous la mer. C’est justement pour cette raison que l’autorité française ne lâche pas ses îles.

    Pour le cas de Juan de Nova, l’île le plus proche de Madagascar dans le canal de Mozambique, les chercheurs estiment que l’île possède entre 6 et 12 milliards baril de pétrole, et 3 à 5 milliards m3 de gaz. Si on estime le prix baril du pétrole brut à 50 dollars, Juan de Nova renferme 300 milliards de pétrole. Et cela concerne uniquement le pétrole, car on n’a pas encore évalué l’exploitation des gaz et des autres richesses qu’on peut trouver dans les trois autres îles : Les Glorieuses, Europa et Bassas de India. L’autorité française a déjà autorisé Sapetro et Marex, des compagnies d’exploitation pétrolière américaine et nigérienne, à commencer l’exploitation à Juan de Nova. Les pays arabes qui ravitaillent le monde entier possèdent au total 35 milliards baril de pétrole qui sera épuisés d’ici 30 ou 50 ans car l’exploitation a commencé en 1905. La France recherche donc de nouvelles zones d’exploitations.

    Si Madagascar pouvait exploiter les îles Eparses, alors cela garantirait le développement du pays dans de nombreux domaines. Un revenu de 300 milliards de dollars peut changer le pays à jamais : Construction de barrages hydroélectriques, logements, routes, éducation, etc Malheureusement, la France n’est pas prête à céder ses îles qui devraient appartenir à Madagascar. Et le gouvernement malgache n’a pas suffisamment de poids pour tenir tête à la France. Et même s’il tenait tête, la Libye de Khadafi est une piqûre mortelle de rappel sur le fait que la France est capable de détruire tout un pays pour l’or noir.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    8 Responses

    1. Ravato dit :

      Deux contre-vérités. Il n’y a pas de pétrole pour la France en Libye, que des dépenses militaires inutiles. Et au vu du climat actuel ça n’est pas prêt de changer. Deuxième incompréhension crypto-nationaliste, si richesses il y a sur ou au-dessous des Îles Eparses, elles ne le seront qu’une fois exploitées. Ça n’est pas non plus demain la veille. Regarde plutôt du côté de ceux qui foutent ce joyeux bordel avec les armes données aux malaso dans le Sud (où se trouvent de bien plus grandes richesses). Ce sont les mêmes avec leurs petits yeux qui arrivent par milliers chaque mois. Ils sont aussi derrière cette éparse controverse. Les français ont quitté Dago depuis bien longtemps et personne ici n’a compris, faute de moyens intellectuels, que le pétrole et le gaz (qui ne valent plus rien) ne sont pas les énergies de demain. Les cons abusent d’une drogue on l’appelle démagogie. PS: renseigne-toi sur l’OP de la RNC qui s’appelle « Chasse au renard » tu y trouveras certaines informations dont tu sembles manquer. Cordialement.

      • jacques dit :

        l accord soi disant secret entre le conseil national de transition lybien et la france promettant 35% du petrole lybien a la france n est desormais plus qu un secret de pacotille car tous les medias , journaux , radios , télés en ont fait etat , il semblerait que vous soyez le seul , mr ravato a ne pas en connaitre l existence
        quand aux iles eparses si elles n etaient pas gorgées de petrole et de gaz expliquez moi pourquoi la france s evertue a conserver ce chapelet qui ne lui appartient pas envers et contre tout , l ONU elle méme a demande a la france de liberer ces iles

      • Aimé Fulgence RAKOTOMAHANDRY dit :

        Ravato est un pseudo mais vous n’etes pas du tout malagasy, lisant votre commentaire .

    2. HOUUSSEN ISMAEL dit :

      Iles eparser pour madagascar il faut que etats francais doit remettre au malagasy soyez pas trop malin

    3. Razakahanoharana Rabesaiky Haja dit :

      Sur le plan diplomatique la France a le devoir vis a vis des Francophones que la France soutient ses pays membres dans la quete des interets de ces pays et non de les soumettres.Il y a tant de moyen pour Madagascar et France d’en tirer partie, mais la cogestion est un vilain mot qui engendre le conflit et entache la Francophonie.L’immaturite diplomatique de part et autre me decoit beaucoup. De moi qui n’est rien au yeux de tous.

    4. francia dit :

      rempli de richesse ou pas;les iles Eparses appartient au Malagasy un point c’est tout.

    5. BERNARD HENOU dit :

      L’ile de la réunion et les iles éparses ont été découvertes par la France et sont donc françaises. Heureusement pour ces iles sont gérées par la France, sinon elles seraient dans le même état que les Comores ou Madagascar l’un des pays les plus pauvres du Monde
      Vive la république Française pour le développement de ces iles

    6. BERNARD HENOU dit :

      Mais si la France refuse d’exploiter le pétrole pour des raisons soit disant écologiques, cette richesse naturelle doit pouvoir être exploitée par Madagascar afin de pouvoir développer ce pays qui en a tant besoin. Si les écologistes refusent que ce pays se développent , ils doivent être banni de l’humanité

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *