Madagascar : L’Union des évêques fait appel au patriotisme


  • FrançaisFrançais

  • Où en est le développement ? Selon la déclaration de l’union des évêques à Madagascar, les politiciens n’ont pas l’intention de sauver le peuple malgache.



    La plupart des malgaches sont vraiment abattus. Personne ne pense à les sortir du trou profond de la pauvreté. Le « fihavanana » n’existe plus et est remplacé par l’hypocrisie et l’égoïsme. C’est ce qui a été évoqué lors de la réunion des évêques qui s’est terminé le 12 novembre dernier. Ces derniers ont affirmé que la politique à Madagascar est fondée sur des mensonges.

    Le patriotisme n’existe pas. Les politiciens mettent en avant leurs intérêts, et ceux de leur famille, amis et proches et ceux qui ont la possibilité de payer pour obtenir une place. Le résultat ? Les dirigeants du  pays ne sont pas compétents et ne sont pas dotés de sagesse. Seuls l’argent et le pouvoir règnent. Ce n’est pas étonnant s’il y en a qui ose vendre son héritage aux étrangers.

    S’ajoute à cela la destruction de l’environnement et des biens communs. On devrait ajouter dans le programme scolaire le respect des biens communs afin d’attirer les citoyens et surtout les jeunes d’aujourd’hui vers le patriotisme et éradiquer l’égoïsme. La vie des malgaches sera complètement détruite à moins qu’on décide de mettre fin aux corruptions, à l’injustice et aux meurtres. L’union des évêques à Madagascar demandent à ce que les tenants du pouvoir malgache mettent fin à leur égoïsme et mettent en avant l’intérêt public.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.