Madagascar : Course-poursuite avec les braqueurs


  • FrançaisFrançais

  • Un point Airtel Money à Andoharanofotsy a été victime d’une attaque armée. Deux braqueurs ont été arrêtés et trois autres abattus par balles.



    Un point Airtel Money à Andoharanofotsy a été attaqué mardi par des hommes armés. Les auteurs du braquage sont venus avec une kalachnikov et un pistolet. La course-poursuite entre les gendarmes et les braqueurs s’est poursuivi dans l’après-midi jusqu’à Soavina et Amboanjobe. La gendarmerie ont abattus trois braqueurs et ont arrêtés deux d’entre eux. Un gendarme a été également blessé.

    Cinq hommes sont entrés en force dans le kiosk Airtel avec quatre armes. Ils prétendaient faire un retrait d’argent, mais une fois à l’intérieur, ils ont pointés leurs armes sur les personnes présentes. Le propriétaire du kiosk a été touché par la balle des braqueurs dans son dos. Un autre homme a également reçu une balle dans son ventre. Les bandits ont ouvert le feu pour effrayer les témoins du braquage. Aucun argent n’a été dérobé car les gendarmes de la brigade d’Andoharanofotsy sont tout de suite intervenus.

    La course-suite a commencée. Des échanges de tirs ont eu lieu et a duré une heure. Les gendarmes d’Andoharanofotsy ont été aidés par la brigade de Fenoarivo, Anosizato, Ampitatafika, et Ankadilalana. Les gendarmes ont fini par abattre trois braqueurs et arrêter deux d’entre eux. Ils ont également saisis les armes des braqueurs. Un gendarme a été blessé dans son dos. Il a déjà reçu les soins nécessaires et sa vie n’est plus à craindre.

     

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *