Madagascar : Marc Ravalomanana n’a pas peur des présidentielles de 2018

Marc Ravalomanana est passé à Andraikiba lors du reboisement effectué par le TIKO. Il n’a pas peur des obstacles qui peuvent l’empêcher de se présenter aux élections de 2018.



Comme d’habitude, Marc Ravalomanana ne peut pas s’empêcher de manifester sa joie lorsqu’il passe dans la région de Vakinankaratra. 200 plants de ravintsara ont été plantés pour embellir les alentours du lac Andraikiba. Il a déclaré dans son discours que la majorité des gens ont perdu espoir. Heureusement qu’il existe encore chez certains une petite lueur d’espoir. Il a ajouté qu’il y a beaucoup à faire à Madagascar, mais la situation actuelle ne lui permet pas de faire grand-chose. La population vit dans la pauvreté ; le quotidien des gens reflète cette image. « Nous avons d’énormes avantages car Madagascar est très vaste. Cependant, diriger un pays nécessite des compétences, du savoir et surtout de la sagesse », a-t-il dit.

Les tenants du pouvoir ne doivent pas faire de promesses dans le vide. La population malgache n’est pas aveugle. La confiance ne règne plus entre les malgaches alors que c’est la base de tout développement. Marc Ravalomanana a affirmé que parmi les 127 pays qu’il a visité, Madagascar est le plus beau, mais les tenants du pouvoir ne savent exploiter cette richesse particulière. « Personne ne peut diriger un pays tout seul, il faut collaborer avec les autres », a-t-il mentionné. Le Président du TIM n’a pas fait de remarque sur une possible collaboration de son parti avec le MAPAR. Il a souligné qu’il n’a pas peur de se présenter aux présidentielles de 2018, même si des obstacles pourraient se mettre à travers son chemin.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *