Madagascar : Le Premier Ministre Jean Ravelonarivo a déposé sa démission le 08 avril 2016


  • FrançaisFrançais

  • Le Général Jean Ravelonarivo a confirmé lui-même avant-hier qu’il ne va pas démissionner. Aujourd’hui, il a déposé sa démission.


    Le premier ministre Jean Ravelonarivo démissionne. Un aveu d'échec pour le gouvernement en place

    Décidément, on ne peut croire aucune parole des politiciens malgaches. Aujourd’hui ils disent une chose et demain ils disent autre chose. Jean Ravelonarivo vient de revenir sur sa déclaration datant d’à peine 2 jours. Il nous disait  : Je répète que je n’ai pas déposé une démission et ne déposerai pas de démission. Je crois que c’est clair. C’est la constitution qui m’a nommé Premier Ministre. C’est donc la seule qui peut me destituer. C’était une déclaration en personne et verbale.

    Aujourd’hui, 08 avril 2016, le Général Jean Ravelonarivo, Premier Ministre malgache, a déposé sa démission. A 13h55, le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a accepté la démission de Jean Ravelonarivo et son gouvernement. Pour le moment, son successeur n’est pas encore nommé. En attendant, les membres du Gouvernement démissionnaire assureront encore l’expédition des affaires courantes jusqu’à la formation du nouveau gouvernement. C’est la décision lue par le Secrétaire général de la Présidence, Roger Ralala. On se demande ce qui se passe vraiment entre Hery Rajaonarimampianina et Jean Ravelonarivo ? On dirait que la dispute grondait depuis plusieurs mois, mais que les 2 protagonistes ont tenté de cacher l’aspect bancal de cette coopération.

    Limogeage ou démission ?

    Dans sa déclaration, le premier ministre a lancé : Lorsqu’on m’a soumis la lettre de démission, j’ai demandé à rejoindre ma famille avant de signer quoi que ce soit. J’ai été étonné d’entendre à la radio que j’ai démissionné. A cet instant, je n’ai rien signé, je n’ai pas démissionné. Cependant, pour l’intérêt supérieur de la nation, je me dois de revenir auprès de Président de la République pour déposer ma lettre de démission signée. Ca sent le forcing à plein nez, preuve de l’atmosphère délétère qui prédomine dans le gouvernement actuel.

    La formation d’un nouveau gouvernement et la nomination d’un nouveau premier ministre va encore animer la vie politique. Mais le résultat sur la vie des citoyens est minime. Un théâtre en plusieurs pièces dont l’issue est connue de tous. Beaucoup de fracas pour très peu de résultats. A force de cavalier, le président devra faire des choix difficiles en tentant un vrai gouvernement de coalition plutôt que de nommer ses proches à des postes stratégiques.

     

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *