Madagascar : Eiffage construira une centrale hydroélectrique d’une capacité de 300 MW


  • FrançaisFrançais

  • L’entreprise française Eiffage construira une centrale hydroélectrique d’une capacité de 300 MW. Elle alimentera Antananarivo et cette centrale permettra au pays de délaisser progressivement les centrales alimentées par les énergies fossiles.


    Le groupe Eiffage construira une centrale hydroélectrique de 300 MW à Madagascar

    (Agence Ecofin) – La français Eiffage construira, à Madagascar, une centrale hydroélectrique de 300 MW. « Son potentiel pourrait être augmenté jusqu’à 600 MW si une régulation importante est réalisée en amont.», peut-on lire sur la fiche technique du projet. Implanté sur le fleuve Onivé, le barrage portera le nom de Sahofika.

    D’un coût de 797 millions d’euros, l’infrastructure sera construite avec l’appui financier de la Banque mondiale. Cette mise en place se fera sur deux ans et l’énergie qu’elle produira servira à alimenter la ville d’Antananarivo.

    La construction de cette centrale entre dans le cadre de l’objectif gouvernemental visant à réduire la dépendance aux énergies fossiles. « Le gouvernement s’engage à l’utilisation de ces sources d’énergie et de laisser petit à petit les centrales thermiques.», a affirmé Rodolphe Ramanantsoa, le ministre de l’énergie et des hydrocarbures.

     

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Boubakar Nguema

    Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *