Le S-500, le bouclier anti-missile russe, déployé pour la première fois en Crimée


  • Français

  • La Russie déploie son système de défense aérienne le plus avancé, le S-500, en Crimée pour protéger le pont de Kertch.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram


    Les principaux points-clés :

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    • La Russie a déployé pour la première fois son système de défense aérienne S-500 en Crimée.
    • Le système a été déployé pour protéger le pont de Kertch, qui relie la Crimée à la Russie continentale.
    • Le pont de Kertch est un symbole important pour la Russie et une cible potentielle pour les attaques ukrainiennes.
    • Le système S-500 est considéré comme le plus avancé au monde en matière de défense aérienne.
    • Il est capable de détecter et d’intercepter des cibles à une distance allant jusqu’à 600 km.

    La Russie a déployé pour la première fois son système de défense aérienne S-500 à Sébastopol, en Crimée, pour protéger le pont de Kertch, qui relie la péninsule à la Russie continentale. Ce déploiement intervient dans un contexte de tensions accrues entre la Russie et l’Ukraine, et de menaces d’attaques sur le pont.

    Le pont de Kertch, d’une longueur de 19 kilomètres, a été inauguré en mai 2018 et a coûté plus de 4 milliards de dollars. Il est considéré comme un symbole important pour la Russie, qui a annexé la Crimée en 2014, et est une cible potentielle pour les attaques ukrainiennes. En octobre 2022, le pont a été la cible d’une attaque à la bombe qui a causé des dommages mineurs et a été rapidement réparée.

    Le système de défense aérienne S-500 est considéré comme le plus avancé au monde. Il est capable de détecter et d’intercepter des cibles à une distance allant jusqu’à 600 km, y compris des missiles balistiques, des avions et des drones. Il peut également intercepter des satellites et des véhicules de rentrée hypersoniques. Le système est conçu pour protéger les villes et les infrastructures stratégiques contre les attaques aériennes et spatiales.

    Le déploiement du système S-500 en Crimée est une réponse aux menaces d’attaques sur le pont de Kertch. Selon le ministère russe de la Défense, le système sera en mesure de détecter et d’intercepter toute menace potentielle à une distance considérable. Le déploiement du système S-500 en Crimée est également un message fort adressé à l’Ukraine et à ses alliés occidentaux, qui ont appelé à des attaques sur le pont depuis sa construction il y a plus de six ans.

    Le S-500 est entré en service en 2021, après plus de six ans de retard. Il fournit une couche supplémentaire à la défense aérienne russe, au-dessus des systèmes S-300V4 et S-400, mais en dessous du A-235 qui protège Moscou des missiles balistiques intercontinentaux. Les caractéristiques avancées du S-500 comprennent sa très grande capacité de détection, avec une portée de détection de 800 km contre les avions, sa capacité à intercepter des satellites et des missiles balistiques intercontinentaux, et sa capacité à intercepter des cibles à des vitesses extrêmes, y compris des véhicules de rentrée hypersoniques.

    La fourniture d’une capacité anti-ICBM sur un système mobile relativement compact reste révolutionnaire et sans précédent, et l’entrée en service du système devrait fournir un nouveau niveau de sécurité aux villes russes, en particulier en dehors de Moscou, la seule ville où le A-235 sera déployé. Le système se distingue également par sa portée d’engagement inégalée de 600 km, le S-500 étant optimisé pour engager des cibles de haute valeur telles que des bombardiers stratégiques et des systèmes de détection et de commandement aéroportés.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009. Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire. Pour me contacter personnellement : Whatsapp : +261341854716 Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine Mon compte Facebook Mon compte Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *