Madagascar : Le SEMPIDOU demande au gouvernement de revenir sur sa décision

Le SEMPIDOU hausse le ton face à la décision du gouvernement de travailler avec  une société privée étrangère et demande la suspension de ce projet.



L’Etat malgache envisage de travailler avec une société privée étrangère pour le contrôle a posteriori des marchandises entrant au port de Toamasina. Le syndicat des employés de la douane SEMPIDOU a haussé le ton face à cette décision. Le Président du syndicat, Andrianavalona Herizo, a rappelé l’existence d’un appel à manifestation d’intérêt au secteur privé. « L’Etat pense que les employés de la douane ne font pas leur travail, ne récoltent pas l’impôt comme il faut » a déclaré Andrianavalona Herizo. Cependant, il a affirmé que les employés de la douane essayent de trouver les moyens pour augmenter les recettes fiscales. Il a également parlé des impôts qu’on doit encore récolté des marchandises entrant au port de Toamasina. En 2014, la douane a récolté 12 milliards ariary et 16 milliards en 2015. « Cela montre qu’on a déjà fait des efforts. On ne voit pas la nécessité de faire appel au secteur privé » a-t-il ajouté. Ainsi, le SEMPIDOU demande au gouvernement de suspendre immédiatement cette décision.

Les membres du syndicat ont fait remarquer que les raisons de cet appel à manifestation d’intérêt ne sont pas claires. Selon les rumeurs, cet appel sera ouvert cette semaine. Ce projet pèsera sur l’économie car sûrement cela aurait impact sur les entrepreneurs. Le syndicat a expliqué que si les recettes fiscales ne sont pas suffisantes, c’est que l’économie travaille une période difficile. La dévalorisation de l’ariary freine l’importation et limite le pouvoir d’achat.

Selon encore les explications de membres du SEMPIDOU, les organismes internationales tels que l’OMD, l’OMC, la SADC n’apprécient pas que le secteur privé entre dans le secteur douanier. Il est du ressort de l’Etat d’améliorer les conditions au niveau de la douane. Un des problèmes de la douane est l’intrusion des enfants de certains hauts placés dans le gouvernement. Le SEMPIDOU a déclaré qu’ils ne vont plus cédé.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *