L’hypocrisie sur le Qatar et la Russie


  • FrançaisFrançais

  • Le double discours concernant le Qatar et la Russie montre une hypocrisie sans commune mesure des occidentaux.


    Le double discours concernant le Qatar et la Russie montre une hypocrisie sans commune mesure des occidentaux.

    Ces derniers jours, plusieurs forums économiques se sont concentré sur l’Asie du Sud-Est qui va être le pilier du nouveau monde et l’avenir de l’humanité. Le G20 et l’APEC sont des forums économiques ce qui implique que les questions sécuritaires n’y ont pas leur place. Mais cela n’a pas empêché les dirigeants occidentaux d’aboyer contre la Russie. De l’autre coté, l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation) a été plus pragmatique comme on pouvait s’y attendre des asiatiques.

    Ainsi, dans la déclaration finale, les dirigeants réunis en Thailande ont estimé que « la cause profonde de la situation en Ukraine doit également être traitée et les préoccupations légitimes de tous les pays doivent être prises en considération« . Une phrase qui n’était pas présente dans la déclaration du G20.

    Et c’est normal que le G20 n’en parle pas puisqu’un pays en particulier, les Etats-Unis, sont la raison principale de la cause profonde de la guerre en Ukraine. Cette divergence d’opinions a séparé l’est et l’ouest pour toujours, car vu les saloperies russophobes faites par les occidentaux, il est difficile d’imaginer un retour des relations à la normale. Tout est bon pour dégueuler sur les russes, mais sur le Qatar, c’est une autre paire de manche.

    J’ai déjà écrit sur le Qatar et comment les pays pauvres de l’Asie avaient payé le prix fort en termes d’esclavages et de morts. Bien sûr que sur l’attribution de la Coupe du Monde, il y a des rumeurs de corruption, mais il ne faut jamais oublier que ce n’est pas le Qatar qui a pris l’argent. Cet événement doit obéir selon les règles d’un pays musulman, de tendance frères musulmans. C’est à dire l’interdiction de l’alcool, d’effusions publiques et évidemment, les LGBT feraient mieux de se tenir à carreau s’ils ne veulent pas recevoir une matraque dans la gueule.

    Cependant, l’hypocrisie occidentale est un puits sans fond, car ils n’ont pas le droit de critiquer le Qatar qui ne va pas changer ses règles pour plaire à des décérébrés qui vont hurler sur des débiles qui courent derrière un ballon. Je boycotte la Coupe du monde depuis le Brésil où le gouvernement n’a pas hésité à raser des bidonvilles, à cacher les pauvres et à matraquer des manifestants pour que les mêmes décérébrés puissent avoir leur dose de pains et de jeux.

    De plus, c’est le comité exécutif de la FIFA qui attribue la Coupe du monde et la majorité des membres viennent des pays européens. De plus, quand on regarde leur palmarès, on peut dire que c’est une belle brochette de fils de pute.

    • Sepp Blatter (suspendu provisoirement) – Accusé de corruption pour un paiement de 2 millions d’euros à Michel Platini. Et il a aussi une poursuite pour avoir vendu les droits TV de la Coupe du Monde à Jack Warner.
    • Michel Platini (suspendu provisoirement) – Accusé d’avoir reçu des pots de vin de la part de Blatter.
    • Jack Warner (banni à vie) – Il est accusé de corruption par les autorités américaines en 2015. Il combat son extradition vers les USA.
    • Julio Grondona (mort) – Il est mort en 2014, mais la FIFA l’accuse d’avoir autorisé un paiement de 10 millions de dollars vers un compte de la FIFA appartenant à l’Afrique du Sud. Grondona a été accusé d’avoir favorisé l’attribution de la Coupe du monde à l’Afrique du Sud.
    • Chung Mong-joon (banni pour 6 ans) – Un milliardaire sud-coréen qui avait corrompu en faveur de l’attribution de la Coupe à la Corée du Sud.
    • Mohamed bin Hammam (banni à vie) – Il est l’un des artisans pour avoir donné la Coupe au Qatar. Il a été banni pour ses méthodes de gestion de la confédération asiatique du foot.
    • Franz Beckenbauer (sous enquête) – Il était sous deux enquêtes, la première pour l’attribution de la Coupe de 2018 et la second pour celle de 2022. Mais on l’accuse aussi d’avoir acheté des votes pour la Coupe du Monde de 2006 en Allemagne.

    En fait, il n’y a pas un membre du comité exécutif de la FIFA qui ne soit pas sous le coup d’une enquête, qui ait été banni à vie ou qu’on ne demande pas son extradition. Comment voulez-vous qu’on fasse confiance à des criminels en puissance dont la plupart sont toujours en liberté ? Le Qatar n’est pas un pays où il fait bon de boire un coup après un match, mais l’accuser de ne pas vivre à l’Occidental tout en blamant la Russie de tous les maux est le summum de l’hypocrisie.

    Soutenez-moi sur Patreon

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *