Frederick Forsyth, l'auteur du "Chacal" a été un agent du MI6 pendant 20 ans


  • FrançaisFrançais


  • Frederick Forsyth. Source : Wikipedia

    L’auteur du roman « Le Chacal », Frederick Forsyth, admet qu’il a été un agent du MI6 pendant plus de 20 ans.

    Frederick Forsyth, l’un des auteurs britanniques les plus réputés grâce à des romans tels que le « Chacal », a confirmé publiquement qu’il a été un agent du renseignement britannique pendant 2 décennies. Frederick Forsyth, âgé de 77 ans, a travaillé pendant des décennies comme un correspondant de la BBC et de Reuters et il était responsable de couvrir de nombreux secteurs sensibles. Il a notamment fait des reportages au Nigeria après l’époque coloniale, en Afrique du Sud pendant l’Apartheid et l’Allemagne de l’Est pendant la Guerre froide. Mais il est devenu célèbre dans le monde entier pour ses romans tels que Le Chacal (qui a été adapté dans 3 films différents), mais aussi ses autres livres comme le Dossier Odessa ou Les Chiens de Guerre qui ont aussi été adaptés au cinéma.

    Ces romans, qui mettent en scène l’espionnage et le renseignement, s’inspirent de ses expériences de correspondant de guerre. Mais plusieurs fans suspectaient qu’il avait un passé d’agent du renseignement pour avoir des informations aussi précises. Mais Frederick Forsyth n’avait jamais commenté ces rumeurs jusqu’au week-end dernier lorsqu’il a été interviewé dans une émission de la BBC. Il en a parlé à l’occasion de la publication prochaine de son autobiographie intitulée The Outsider: My Life qui sortira en octobre 2015. Frederick Forsyth a déclaré à la BBC qu’il a été recruté par le MI6 en 1960 lorsqu’il couvrait la guerre civile au Nigeria qu’on connait comme la Guerre du Biafra.

    Cette guerre concernait les Ibos séparatistes avec le gouvernement fédéral du Nigeria. Cette guerre a été l’une des plus médiatisées grâce à l’essor de la photographie de guerre. Et de nombreux pays étaient impliqués dans cette guerre en coulisse et on peut citer la France, l’Empire soviétique, les États-Unis et l’Angleterre. Londres était du côté du gouvernement, mais le MI6 émettait des doutes sur cette décision, car l’agence pensait que les forces militaires nigérianes commettaient des génocides à Biafra. Frederick Forsyth a déclaré qu’il a été recruté par le MI6 pour découvrir s’il y avait des atrocités de masse sur des à Biafra. Le MI6 pensait que si c’était le cas, il pourrait utiliser ces informations pour faire changer la position de Londres. Frederick Forsyth a déclaré à la BBC qu’il a passé le reste de la guerre à envoyer des informations aux médias, mais également à ses nouveaux amis aka le MI6.

    Quand on a demandé à Frederick Forsyth s’il a été payé par le MI6, il a déclaré que son aide était purement volontaire. Selon lui, l’attitude et l’esprit de l’espionnage était différent à cette époque. La Guerre froide faisait rage et il était difficile pour un reporter de dire non au MI6. Mais il a ajouté qu’il a dû envoyer ces romans au MI6 pour que l’agence détermine s’il y avait des passages trop sensibles qu’il fallait censurer.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *