Comment des armes ukrainiennes se sont-elles retrouvées aux mains de Daesh ?

Le Kuwait a arrêté plusieurs membres de Daesh. L’un d’eux a révélé qu’il avait acheté des armes en Ukraine pour le compte de l’Etat Islamique. Parmi ces armes, on a notamment des missiles sol-air fabriqués par la Chine.



Une grande quantité d’armes légères et lourdes se sont retrouvées aux mains de . Cela fait remonter les accusations sur le fait que Kiev arme l’ dans le but de mettre une épine dans le pied russe sur son territoire. La semaine dernière, des rumeurs persistent sur le fait que l’ arme secrètement l’organisation de l’Etat Islamique lorsque les autorités du Kuwait ont arrêté 6 personnes qui travaillaient pour Daesh. Parmi ces personnes, on avait Osama Mohammed Saeed Khaiyat, un citoyen syrien avec un passage au Liban, qui a traversé l’Europe et le Moyen-Orient à la recherche d’armes pour Daesh. Khaiyat, âgé de 45 ans, a déclaré aux autorités qu’il avait voyagé plusieurs fois en Ukraine dans le passé afin d’acheter des armes et des munitions pour le compte de l’Etat Islamique. Les armes étaient payées en liquide et ils ont été livrés aux combattants de Daesh via des routes clandestines en Mer Noire et en Turquie.

Les 6 membres de Daesh arrêtés au Kuwait.

Les 6 membres de Daesh arrêtés au Kuwait.

Ces révélations renforcent les rumeurs précédentes que le gouvernement ukrainien arme secrètement ISIS ou en tout cas, il ferme les yeux sur le commerce entre les marchands d’armes et les acheteurs de Daesh. La théorie est que Kiev espère renforcer l’Etat Islamique en Syrie et en Irak afin de monopoliser les forces russes dans cette région ce qui forcera la Russie à diminuer sa présence en Ukraine. Toutefois, on n’a aucune preuve que l’Ukroboronprom, le conglomérat militaro-industriel de l’Ukraine, soit la source des armes de Daesh. Depuis le début de la guerre à Donbass, des millions d’armes ont été volés dans les dépôts en Ukraine et la contrebande d’armes explose tous les records. Khaiyat a déclaré à ses geôliers qu’il avait acheté des FN-6 en Ukraine dans le passé. Le FN-6 est un missile portable antiaérien de type sol-air. Le FN-6 est fabriqué par la Chine et il n’a jamais été vendu à l’Urkraine. Mais d’un autre côté, les Ukrainiens auraient pu l’acheter à la Chine via une société-écran avant de le proposer sur le marché noir. L’Arabie Saoudite et le Qatar sont parmi les clients officiels de la Chine dans le secteur de l’armement.

Des missiles FN-6 saisis au Kuwait et qui ont été acheté en Ukraine

Des missiles FN-6. Crédits Kuwait Agency News.

Dans une déclaration à l’agence russe TASS, un porte-parole de l’armée ukrainienne a expliqué que les autorités ukrainiennes n’ont aucune idée sur comment ces armes se sont retrouvées aux mains de l’Etat Islamique. Vladislav Seleznyov, représentant du General Staff des forces militaires de l’Urkaine, a déclaré que le pays n’avait jamais acheté un missile antiaérien à la Chine et qu’il n’a jamais autorisé son transport sur son territoire. Ce porte-parole a ajouté que ce n’est pas le problème de l’armée, mais des agences de contrôle en Ukraine.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *