Le syndrome prémenstruel est lié à l’hypertension

Beaucoup de femmes souffrent du syndrome prémenstruel. Une étude américaine a montré que le SPM est lié à une hypertension.


L'hypertension liée au syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de symptômes physiques et émotionnels touchant 20 à 30% des femmes. Il survient habituellement dans les deux à sept jours précédant les menstruations. Les symptômes et leur durée varient d’une femme à une autre, mais les plus fréquents sont une fatigue, des seins sensibles, un gonflement du bas-ventre, des maux de tête et une irritabilité. Les symptômes surviennent en général une fois par mois et peuvent être liés à une un peu plus tard.

Selon un auteur de l’étude, le docteur Elizabeth R. Bertone-Johnson, les troubles physiques et émotionnels intenses ont tendance à déséquilibrer les échanges de fluides au sein même de l’organisme. Une consommation régulière de vitamine B1, B2 et principalement B9, réduit les risques de développer une hypertension. Cela contribue d’ailleurs à prévenir le syndrome prémenstruel. Pour cela, la consommation de légumes secs, graines, légumes verts et oléagineux est recommandée.

L’étude a été menée sur 1275 femmes souffrant chaque mois du syndrome prémenstruel et 2463 autres souffrant occasionnellement du syndrome. Les femmes du premier groupe avaient 40 % de risques supplémentaires de développer une hypertension. Le  fait de prendre des antidouleurs n’influence pas les résultats de l’étude. Plus tard, ces femmes qui  souffrent de syndrome prémenstruel développeront l’hypertension.

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *