Le premier patch à l’ibuprofène disponible dans deux ans


  • FrançaisFrançais

  • Le tout premier patch d’ibuprofène délivre directement dans la peau la dose nécessaire de substance active. Le produit sera disponible dans à peu près deux ans.



    Le patch est un autre mode d’administration de médicaments apparu vers les années 90. Les médicaments agissent par voir transdermiques ou transcutanés. Le nouveau patch fabriqué par des britanniques est fait d’ibuprofène, un anti-inflammatoire non-stéroïdien. Ce petit morceau de polymère adhésif et transparent peut remplacer les comprimés, les gels, les injections, les sirops… et délivre directement sous la peau une dose d’ibuprofène à l’endroit de la douleur. L’antalgique agit en continu pendant près de 12 heures. Pour le moment, les effets secondaires de ce type de patch ne sont pas encore très connus. Le produit ne peut donc être utilisé après avoir consulté le médecin et avec précaution.

    Le patch à l’ibuprofène pourrait s’avérer utile pour les personnes qui souffrent  de maux de dos persistants, de névralgie, d’arthrose, de courbatures, de rhumatisme. Le nouveau produit montre plusieurs points positifs par rapport aux autres formes de médicaments. Les effets secondaires sont réduits car l’application locale permet de s’affranchir des effets indésirables qu’ont les comprimés antidouleur sur le système digestif. La dose est mieux contrôlée avec le patch. Les chercheurs à l’origine de cette innovation prévoient de généraliser leur technique à d’autres molécules médicamenteuses. Le patch à l’ibuprofène sera disponible sur le marché dans deux ans. Les utilisateurs doivent faire preuve de vigilance en terme de surdosage et de retrait du patch.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *