Un herboriste prétendait pouvoir combattre le sida avec des plantes


  • FrançaisFrançais

  • Jean-Pierre Raveneau croyait pouvoir exercer dans l’herboristerie avec un diplôme de pharmacien. Il est condamné à un an de prison ferme avec une peine de 50 000 euros.


    Jean Pierre Raveneau est un herboriste qui prétendait guérir le SIDA avec des plantes

    Il y a quatre ans, en septembre 2011, le pharmacien Jean Pierre Raveneau a été accusé pour exercice illégal de pharmacie. Il a passé une année de prison avec sursis et a payé une amende de 15 000 euros. Un contrôleur de l’Agence régionale de santé explique que même si les médicaments sont à l’origine des plantes, ces dernières peuvent être dangereuses, de vrais poisons pour l’organisme L’accusé se défend en prétendant ne pas savoir qu’il est illégal d’exercer dans l’herboristerie avec un diplôme de pharmacie. De plus, il affirme ne pas avoir délivré d’ordonnance. Selon lui, il a tout simplement donné des conseils pour le être de ses patients.

    Jean Pierre Raveneau affirmait pouvoir combattre 80% des maladies, avec des plantes, dont l’hypertension, le virus H1N1, les troubles de la prostate, le psoriasis, le paludisme, les fibromes, l’herpès génital ou constipation extra-forte, et en particulier le sida. Tisanes, huiles essentielles, teintures mères… Ce sont les produits délivré par l’herboristerie. Le pharmacien a mis en vente le Viralgic, interdit en France par une décision de justice en 2011. Il a expliqué que ce médicament agit directement sur le Virus de l’Immunodéficience Humaine. Jean Pierre Raveneau est condamné à un an ferme et 50.000 euros d’amende pour exercice illégal de la pharmacie.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *