Le divorce des parents a un impact sur la santé des petites filles


  • FrançaisFrançais

  • Une étude révèle que les petites filles ont plus besoin d vivre avec leu père. Elles supportent moins bien que les garçons la séparation des parents.



    En 2013, une étude a montré que la séparation des parents nuit à la santé des enfants ainsi qu’à leurs relations futures, surtout quand cela arrive trop tôt. Le problème touche particulièrement les petites filles. Selon les explications, les petites filles supportent moins bien que les garçons la séparation des parents. En effet, plus la petite fille vit moins longtemps avec leur père biologique, plus elle est exposée au tabagisme, aux problèmes de santé et un peu plus tard à la dépression. « Nous constatons que si le père biologique n’était jamais présent, le tabagisme et les examens de santé étaient tous plus mauvais » explique Andréa Beller. L’étude a précisé que les petites filles sont vulnérables entre six t dix ans.

    90 000 adolescents américains ont été suivis par des chercheurs de l’université de l’Illinois pendant treize ans. Ils ont été interrogés quatre fois sur leur état de santé: une première fois lorsqu’ils étaient adolescents et une dernière fois lorsqu’ils sont devenus adultes (entre 27 et 32 ans). Ces jeunes gens ont tous déclaré avoir vécu avec leur mère après le départ du paternel. Ce sont en particulier les petites filles qui souffrent des divorces précoces de leurs parents. plus tard, ces petites filles auront du mal à entretenir une relation amoureuse stable. Ces dernières éprouveront des troubles affectifs et un manque de confiance dans leur couple.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *