La moitié de la planète sera myope en 2050

La moitié de la population mondiale (environ 5 milliards de personnes) sera myope en 2050 et un cinquième aura un risque élevé de cécité si la tendance actuelle continue. Ce sont les résultats d’une étude publiée dans la revue Ophthalmology.


50 % de la population mondiale sera myope en 2050

La perte de vision liée à la myopie sera multipliée par 7 de la période de 2000 à 2050. La myopie va devenir la principale cause de cécité permanente au niveau mondial. La prévalence rapide de la myopie est associée à des facteurs environnementaux, des modes de vie différents et des activités croissantes qui contribuent à la fatigue des yeux selon les auteurs de l’étude par le Brien Holden Vision Institute.

Les résultats pointent vers un problème de santé publique majeur. Les auteurs suggèrent la planification pour les soins oculaires afin de gérer les cas exponentiels de myopie. On doit également développer de nouveaux traitements pour contrôler la progression de la myopie et empêcher les personnes de développer une myopie grave.

Nous devons aussi nous assurer que nos enfants passent régulièrement un examen ophtalmologique et on recommande une visite par an. Ces examens permettent d’utiliser des stratégies préventives selon Kovin Naidoo, co-auteur de l’étude et CEO du Brien Holden Vision Institute. Ces stratégies peuvent impliquer de passer plus de temps à l’extérieur et de réduire les activités qui fatiguent les yeux tels que les appareils électroniques. On a également les lentilles de spectacle ou de contact ainsi que les interventions médicales, mais on doit augmenter la recherche pour améliorer leur efficacité et leur cout.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *