La grippe augmente les risques de complications respiratoires


  • FrançaisFrançais

  • En cas d’infection par le virus de la grippe, les risques de complications graves augmentent chez les femmes enceintes. La vaccination reste le meilleur moyen de prévention.



    Pour les femmes enceintes, le reste le meilleur moyen d’éviter la grippe. Depuis 2012, le est recommandé à toutes les femmes enceintes, quel que soit le trimestre de la grossesse. Le n’a pas d’effets néfastes sur le fœtus. Au contraire, les anticorps maternels passent par la barrière placentaire et le protège pendant les 6 premiers mois. Prescrit par un médecin traitant ou un gynécologue, le vaccin contre la grippe protège l’organisme durant les 15 jours qui suivent la vaccination.

    Il convient donc de consulter un médecin dès les premiers signes. Fièvre, maux de tête, frissons, courbatures… ce sont les principaux symptômes de cette maladie. Cette maladie est qualifiée comme une infection respiratoire très contagieuse, mais elle peut disparaître d’elle-même quelques jours après l’apparition des premiers signes. Toutefois, chez les personnes vulnérables comme les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes, elle peut provoquer des complications. En effet, la modification des défenses immunitaires par l’état de grossesse augmente les risques d’infections bactériennes. Heureusement, la grippe contractée par la ne constitue pas un danger pour le fœtus sauf en cas de forte fièvre qui peut parfois provoquer des contractions et un accouchement prématuré. Si la grippe est confirmée, un médicament antiviral peut être prescrit dans les jours qui suivent l’apparition des symptômes.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *