Vendée et Loire-Atlantique : 825 enfants victimes d'un norovirus


  • FrançaisFrançais

  • Victimes d’une  toxi-infection alimentaire collective, 825 enfants ont subi des diarrhées et des vomissements. Ils ont contracté le norovirus.



    Le jeudi 10 mars 2016, dans 9 communes de Vendée et de Loire-Atlantique, 825 enfants ont présenté des symptômes identiques : vomissements, diarrhée, fièvre. Après des investigations et prélèvements effectués sur les malades, le verdict est tombé : les enfants ont été victimes d’une toxi-infection alimentaire collective, due à un norovirus. Les soupçons se dont tout de suite portée sur l’entreprise qui fournit les repas aux cantines des écoles des enfants concernés. Cependant, d’après l’ARS (Agence Régionale de Santé), l’entreprise qui prépare les repas des écoliers ne serait pas responsable de cet incident. Les analyses effectuées sur des échantillons-témoins n’ont pas permis de détecter la présence du norovirus. D’ailleurs, chez les enfants, les symptômes ont disparu en 24 heures, même si deux des 825 concernés ont dû subir un passage par les urgences pédiatriques avant de pouvoir rentrer chez eux.

    Le norovirus ou virus de Norwalk est connu pour être responsable de la gastroentérite. Il peut toucher toutes les tranches d’âges (enfants, adultes, personnes âgées). Ce virus sévit habituellement en hiver. Sa propagation st favorisée à la faveur d’une mauvaise hygiène. Pour le prévenir, il est essentiel de se laver fréquemment les mains, surtout avant de préparer le repas ou après être allé aux toilettes. Il faut également éviter les contacts avec les personnes infectées et de privilégier les aliments cuits.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *