Évitez les tatouages si votre système immunitaire est affaibli

Un tatouage peut avoir des complications inattendues si votre système immunitaire n’est pas à la hauteur selon des médecins dans le journal BMJ Case Reports. La cause à effet n’est pas établie, mais la corrélation est suffisamment robuste pour s’en soucier.


Un tatouage peut avoir des complications inattendues si votre système immunitaire n'est pas à la hauteur selon des médecins dans le journal BMJ Case Reports. La cause à effet n'est pas établie, mais la corrélation est suffisamment robuste pour s'en soucier.

L‘avertissement vient après qu’ils ont traité une femme pour une douleur chronique dans sa hanche gauche, le genou et la cuisse quelques mois après qu’elle ait été tatouée. Elle prenait des médicaments pour affaiblir son système immunitaire depuis plusieurs années après avoir reçu une double greffe de poumon en 2009. Sa jambe droite avait été tatouée plusieurs années auparavant sans aucun problème et elle a décidé d’en avoir une autre sur la cuisse gauche.1

Des douleurs après un tatouage pendant un traitement après une greffe

Immédiatement après le second tatouage, elle a éprouvé une légère irritation de la peau ce qui n’est pas inhabituel selon les auteurs. Mais 9 jours plus tard, elle a développé une douleur au genou gauche et à la cuisse. Ses symptômes étaient si graves qu’elle avait besoin de puissants analgésiques. Même si ses symptômes s’atténuaient, ils ont persisté pendant 10 mois. Elle a donc été référée à une clinique de rhumatologie où elle a été testée pour divers troubles dont les résultats étaient tous négatifs.

Mais une biopsie de son muscle de la cuisse a révélé qu’elle avait une myopathie inflammatoire qui est une inflammation musculaire chronique. C’est souvent accompagné par la faiblesse musculaire et la douleur. Dans de nombreux cas, on en ignore la cause et elle peut survenir spontanément. Mais dans ce cas, les médecins estiment qu’il est probable que ce soit lié au processus de tatouage, dont les effets peuvent avoir été aggravés par un système immunitaire affaibli.

Une corrélation entre le tatouage et la douleur

Alors que nous reconnaissons qu’il n’y a aucune preuve pour prouver définitivement l’effet causal, le moment de l’apparition et la localisation des symptômes sont bien corrélés avec l’application du tatouage et il n’y avait pas d’autres facteurs identifiables pour causer la pathologie selon les médecins. La femme a reçu une physiothérapie pour renforcer ses muscles de la cuisse et un an après le début de ses symptômes, son état a commencé à s’améliorer. Et après trois ans, elle n’avait plus aucune douleur.

On ignore comment le processus de tatouage a pu contribuer aux symptômes de la femme. Mais il est bien connu que le type d’encre ou de colorant utilisé dans les tatouages peut provoquer une réaction selon les auteurs, qui soulignent que le tatouage a été associé à diverses complications allant d’une légère irritation cutanée à une infection systémique.

L’industrie du tatouage n’a pas d’organisme réglementé ou professionnel pour améliorer les normes au Royaume-Uni selon les auteurs. Dans ce cas, l’application d’un tatouage par un salon non réglementé, combinée avec l’immunosuppression du patient pourrait avoir entraîné la réaction indésirable. Le tatouage est de plus en plus populaire, de sorte que les patients, ayant un système immunitaire affaibli, doivent être conscients des risques potentiels associés à ce type d’art corporel décoratif.

Sources

1.
Unusual complication of a tattoo in an immunosuppressed patient. BMJ Case Reports. 10.1136/bcr-2018-224968″ target=”_blank” rel=”noopener noreferrer”>http://casereports.bmj.com/lookup/doi/10.1136/bcr-2018-224968. Published June 16, 2018. Accessed June 16, 2018.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 2,50 sur 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *