Augmentation des morts provoqués par la cirrhose à cause de l’abus d’alcool aux États-Unis

Les décès dus à la cirrhose ont augmenté dans tous les États américains sauf un de 1999 à 2016, les augmentations étant les plus fréquentes chez les jeunes adultes.


Les décès dus à la cirrhose ont augmenté dans tous les États américains sauf un de 1999 à 2016, les augmentations étant les plus fréquentes chez les jeunes adultes.

Les décès liés aux stades finaux des lésions hépatiques ont augmenté de 65 % avec l’alcool, une cause majeure, les adultes âgés de 25 à 34 ans étant les plus grandes victimes et les décès les plus élevés parmi les Blancs, les Indiens d’Amérique et les hispaniques. Le spécialiste du , Elliot B. Tapper, M.D., a déclaré qu’il a été témoin du changement inquiétant dans la démographie parmi les patients atteints d’insuffisance hépatique qu’il traite à Michigan Medicine. Les données nationales recueillies par Tapper et le co-auteur de l’étude, Neehar Parikh, M.D., M.S., confirment que dans les communautés à travers le pays, de plus en plus de jeunes boivent jusqu’à la mort.

Les adultes de 25 à 34 ans sont les plus touchés

Les données publiées dans la revue BMJ montrent que les adultes âgés de 25 à 34 ans ont connu la plus forte augmentation annuelle moyenne des décès dus à la , environ 10,5 % chaque année. La hausse a été entièrement motivée par une maladie du foie liée à l’alcool selon les auteurs. Chaque décès lié à l’alcool signifie des décennies de vie perdue, des familles brisées et une perte de productivité économique selon Tapper, membre de la Division de gastroentérologie et de l’Université du Michigan et chercheur à l’Institut U-M pour la politique et l’innovation.

En outre, les soins médicaux de ceux qui meurent de la cirrhose coûtent des milliards de dollars. Cette augmentation de la mortalité hépatique est dramatique alors que les spécialistes du foie avaient bataillé contre l’, une menace majeure pour le foie souvent observé chez les baby-boomers. Les médicaments antiviraux ont permis d’éradiquer l’.

L’hépatite C n’est pas le seul problème

La cirrhose peut être causée par un virus comme l’hépatite C, une stéatose hépatique ou l’abus d’alcool. L’augmentation de la mortalité hépatique met en évidence de nouveaux défis dans la prévention des décès par cirrhose au-delà de l’hépatite. Nous pensions que nous allions voir des améliorations, mais ces données sont claires, même après l’hépatite C, nous avons encore beaucoup de travail à faire selon Tapper.

La mortalité due à la cirrhose a commencé à augmenter en 2009, à l’époque de la Grande Récession, lorsque le ralentissement économique a entraîné la perte de l’épargne, du logement et de l’emploi des gens. Cette crise économique explique peut-être l’augmentation de la cirrhose. Nous soupçonnons qu’il existe un lien entre l’augmentation de la consommation d’alcool et le chômage associé à la crise financière mondiale, mais d’autres recherches sont nécessaires selon M. Tapper.

Une mortalité qui augmenté pendant la crise économique de 2008

La cirrhose a causé au total 460 760 décès au cours de la période d’étude de 7 ans ; environ un tiers ont été attribués au carcinome hépatocellulaire, un type commun de cancer du foie qui est souvent causé par la cirrhose. En 2016, 11 073 décès ont été causés par le cancer du foie, ce qui a doublé le nombre de décès en 1999. Les chercheurs ont étudié les tendances des décès hépatiques dus à la cirrhose en examinant les certificats de décès compilés par le projet de données en ligne pour les recherches épidémiologiques du CDC.

L’augmentation rapide de la mortalité hépatique souligne les lacunes dans les soins et les opportunités de prévention selon Parikh, co-auteur de l’étude et spécialiste du foie chez Michigan Medicine. L’objectif de l’étude était de déterminer les tendances des décès par maladie hépatique et quels groupes ont été touchés le plus au pays.

La recherche a montré :

  • Moins d’Asiatiques et d’insulaires du Pacifique sont morts d’un cancer du foie.
  • Cette maladie frappe particulièrement de nombreux endroits, notamment le Kentucky, l’Alabama, l’Arkansas et le Nouveau-Mexique où les décès dus à la cirrhose sont les plus élevés.
  • Une analyse état par état a montré que la mortalité due à la cirrhose ne s’améliore qu’au Maryland.

Les décès dus à une maladie du foie liée à l’alcool sont entièrement évitables selon les auteurs qui suggèrent des stratégies telles que les taxes sur l’alcool, les prix minimums pour l’alcool et la réduction du marketing et de la publicité. Les coûts plus élevés de l’alcool ont été liés à la diminution des décès liés à l’alcool.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *