Ainsi parlait le Covid-19

A mesure que le Covid-19 s’étend, on voit les preuves d’une fracture de la société, malgré des messages abêtissants de se tenir la main ensemble.


A mesure que le Covid-19 s'étend, on voit les preuves d'une fracture de la société, malgré des messages abêtissants de se tenir la main ensemble.

La Chine, la Corée du Sud, Taiwan ou encore Singapour sont en passe de contenir l’épidémie. Quand l’Occident n’a pas connu de vraies épidémies depuis des décennies, alors son système immunitaire sociétal est atrophié. Comme un lapin devant un phare, vous êtes éberlué et dans ce cas, vous paniquez comme des pucelles avec des comportements qui nous laissent entrevoir que décidément, l’âge sombre n’est pas si loin.

C’est sa faute

Le faible d’esprit est raciste et le raciste est un faible d’esprit. Comme une pendule qui va de droite à gauche, le cerveau du faible d’esprit ne peut s’empêcher d’être binaire alors qu’il a des milliards de neurone. « Le virus chinois » en est un exemple et c’est certain que si on verrait le virus au microscope, on verra la carte du Parti Communiste Chinois au dos du virus. Que ce soit Trump ou Bolsonaro, ce sont des faibles d’esprit à la limite du cafard purulent.

Dire que le est chinois est comme dire que la Peste est européenne, car elle a provoqué 50 millions de morts. Dommage que le Parti chinois n’existait pas à l’époque, les Européens les auraient accusé comme aujourd’hui. Heureusement, il y avait les juifs à l’époque, un petit pogrom contre la Kipa et ça permet de se dire qu’on est le gentils et tout est de la faute des autres.

Cache-cache

Des théories du complot et des géopoliticiens qui lisent surtout Wikistrike, nous disent que le gouvernement chinois a caché l’importance du virus. Ben, en même temps, quand on n’a que quelques cas, soit on provoque une panique générale, soit on ferme sa gueule. Et ce n’est pas le gouvernement chinois qui a caché quoi que ce soit, mais uniquement des crétins dans la région de Wuhan. Aujourd’hui, ils sont dans quelques cachots bien obscurs dans une torture bien confortable.

Dès la mi-février, la Chine a pris des mesures radicales et elle a communiqué toutes les données au reste du monde. Ce que l’Occident a fait, c’est se torcher le cul avec. On a eu des Buzyn qui ont remué leur popotin en se disant que ce n’est pas grave et que le virus n’a aucune chance d’entrer en France. Aie, raté caramba ! Bon en même temps, difficile de s’inspirer des chinois. Ils construisent 10 hopitaux en quelques jours pendant que les autorités françaises les détruisent.

On a eu une espèce de crispation quantique chez les occidentaux, car d’une part, il faut s’indigner de la terrible dictature chinoise, mais en même temps, ils ne pouvaient pas fermer les yeux sur le succès spectaculaire pour contenir l’épidémie. A l’heure actuelle, il n’y a plus de nouveaux cas à Wuhan pour la première fois depuis 2 mois (même si cela peut varier dans le temps). Passant d’un centre pandémique mondiale à une zone sans quasiment aucun virus, putain, la dictature, elle marche.

Cette planète ne vous appartient pas

Un virus n’est ni chinois, ni mongolien, ni français, ni burkinabais. Un virus est planétaire, car cette putain de planète lui appartient. Les micro-organismes ont créé tout ce que vous voyez autour de vous. La terre sur laquelle vous marchez, ce sont des micro-organismes agglutinés dans l’océan (des algues) qui ont creusé la roche pour chercher des nutriments. En cherchant comme un chercheur d’or au Klondike, ils se sont transformés en racine. Leur autre extrémité s’est tourné vers le ciel et c’est devenu des plantes, des arbres et ils ont inventé la photosynthèse.

Avant ça, des micro-organismes dans l’océan polluaient comme des porcs. Et quand je dis comme des porcs, c’est des milliers de milliards de tonnes et cela a oxydé toute la putain d’atmosphère et l’apparition progressive de l’oxygène. La moitié des micro-organismes sur Terre est morte à cause de cette oxydation, l’autre partie, qui avait pollué, s’est quasiment étouffé jusqu’à ce qu’elle invente une chose que vous avez pratiqué plusieurs centaines de fois depuis le début de l’article, la respiration.

Si vous cherchez les Dieux de cette terre, vous avez des chances de les trouver dans un microscope. Cette planète appartient aux virus, ils l’ont façonné de A à Z et après tous ces cadeaux, ils nous ont laissé vivre dessus comme des sagouins. On a tout saccagé et on a découvert les micro-organismes quand on cherchait des coupables. Les coupables de nos morts pendant l’accouchement et la saleté et quand on les a trouvé, on s’est dit que tous les micro-organismes sont des enculés et qu’il faut les massacrer. On a créé une société aseptisée et nous sommes devenus inhospitaliers dans le sens biologique du terme.

Hier, j’ai vu un faible d’esprit se laver les mains, en sortant d’un supermarché, avec de l’eau de javel concentré. Décidément, certains méritent de crever comme des merdes. Le lien avec le Covid-19 ? Cette planète n’appartient pas aux humains, cette planète n’appartient pas aux animaux, cette planète n’appartient pas aux insectes, cette planète n’appartient pas aux arbres ou aux plantes. Cette planète appartient exclusivement et éternellement aux virus et à leurs congénères. Ils ont été là des centaines de millions d’années avant nous et ils seront encore là alors que la moindre parcelle de vie intelligente aura disparu de cette terre dans quelques centaines de millions.

On estime qu’il y a 5 millions de trillion de trillion de bactéries sur Terre (en quantité). Sur le nombre de virus, rien que dans les océans, eh bien, vous prenez la quantité d’étoiles dans l’univers et vous la multipliez par 10 millions et vous aurez une petite idée. Sur ces millions milliards de virus, il y en a qu’une infime partie qui est pathogène pour l’homme et nous, on veut tous les éradiquer dans une espèce de Shoa Virale.

Les épidémies ont toujours fait partie de l’humanité, c’est juste que vous êtes englué dans votre confort que vous l’avez oublié. Cette épidémie, paraissant grave, reste encore en dessous des grandes saloperies qui ont tué des millions de personnes. Mais comme l’a dit l’OMS, c’est la première pandémie sur laquelle nous avons un pouvoir. Mais disons que plutôt de se tenir la main, on s’écorche comme des Tutsis et des Hutus au niveau mondial avec l’Occident, qui a ensuite contaminé le reste du monde.

Achetons, mais pour qui ?

Un consommateur, qui n’est pas un faible d’esprit, achète ce dont il a besoin. Par exemple, je sais à peu près qu’il me faut 1 kg de sucre par semaine. Etant donné que je vis parmi les faibles d’esprit, je me dis que je vais en acheter 2 kg pour tenir un peu plus longtemps. Mais ce qui achètent 5 kg, 10 kg et qui remplissent leurs caddies, ils le font pour quoi ?

Ils ne le font pas pour avoir du stock, car cela n’a aucun sens. Car si le confinement dure plus longtemps, alors vous serez baisé. Et si le confinement s’arrête, alors vous passez pour des cons. Il y a deux raisons pour laquelle vous remplissez vos caddies. La première est que vous envoyez un message : « Je suis riche et toi, t’es un loqueteux« . Quelqu’un qui peut s’acheter pour des centaines d’euros de provision est quelqu’un de riche. Car moi, par exemple, je vis de paye en paye. Et au vu des choses, je pense que je ne serais pas payé le mois prochain, ce qui fait que je vais devenir un champion de la pratique de la disette.

Le revenu que j’ai est juste pour ce qu’il faut et encore je vis seul. Pour quelqu’un qui fait vivre toute une famille, c’est même pire. Donc, mais si on aurait envie de remplir nos placards pour être dans le club pas si sélect des faibles d’esprit, on en n’aurait pas les moyens. La seconde raison est un autre message : Vous achetez pour que les autres ne puissent pas en avoir. Donc, ceux qui ont fait ça pendant cette crise, vous êtes un concentré d’égoiste, d’enculé et une espèce de mélange entre la blatte et le cancrelat, même si je n’ai jamais vu d’égoisme chez ces valeureux insectes.

On pourrait dire que c’est un instinct de survie. C’est parce que vous réfléchissez comme un faible d’esprit. Homo Sapiens est l’une des créatures les plus faible sur Terre. Si vous en doutez, allez vous battre à mains nues contre un ours ou même un raton laveur et disons que le gagnant n’est pas celui qui a un plus grand cerveau. Homo Sapiens possède deux forces, sa technologie et les autres Homo Sapiens. Son cerveau lui permet de créer des outils technologiques, lui permettant de compenser ses faiblesses biologiques natives comme des griffes ou des crocs.

Mais la collaboration entre Sapiens leur a permis de dominer le monde. Même si l’outil technologique est encore là, se comporter comme un égoiste va te valoir une place directe pour le cimetière. Malgré les promesses de se tenir la main sur les réseaux, les occidentaux ont oublié cet aspect fondamental qu’ils ont vaincu les plus grandes épidémies en se soutenant les uns les autres. Combiner la force et la faiblesse de chacun pour avoir un truc qui tient la route, car cette planète ne pardonne pas aux esprits faibles.

Le Covid-19 est très facile à arrêter, mais les racistes et les faibles d’esprit ont pris le pouvoir et ceux qui les ont élu, les écoutent la bouche grande ouverte. On espère que le virus vous chopera et vous fera la peau. Comme ça, on pourra vraiment faire ce que les Sapiens font depuis des milliers d’années. S’unir et se retrousser les manches.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *