Autisme : Des taux de suicide particulièrement alarmants

Les taux de suicide parmi les personnes atteintes d’autisme en Angleterre atteignent des niveaux « inquiétants » selon des experts dans la revue Lancet Psychiatry.


Les taux de suicide parmi les personnes atteintes d'autisme en Angleterre atteignent des niveaux "inquiétants" selon des experts dans la revue Lancet Psychiatry.

En s’exprimant avant un sommet international mondial sur le dans l’autisme, les chercheurs des universités de Coventry et de Newcastle estiment que la question reste mal comprise et que des actions sont nécessaires pour aider les personnes les plus vulnérables.1 La Dre Sarah Cassidy de l’Université de Coventry cite une étude clinique qu’elle a menée en 2014, également publiée dans Lancet Psychiatry, dans laquelle 66 % des adultes diagnostiqués avec le syndrome d’Asperger (AS) ont déclaré avoir envisagé le suicide.

Dans la même étude, qui reste la recherche clinique la plus récente sur le suicide dans l’, 35 % des 365 sondés diagnostiqués avec l’Asperger ont déclaré avoir planifié ou tenté de mettre fin à leurs jours et 31 % ont déclaré qu’ils ont subi une dépression. Une étude de population en 2016 en Suède a également conclu que le suicide est une des principales causes de décès prématuré chez les personnes atteintes de troubles du spectre autistique.

Le Dr Cassidy du Centre de recherche en psychologie de l’Université de Coventry a déclaré : Nous avons peu de connaissances concernant le suicide dans l’autisme, mais les rares données soulignent des tendances suicidaires très élevées chez les personnes souffrantes de cette condition.

De plus, selon cette chercheuse, les rares études que nous avons montrent de graves lacunes dans la façon dont nous devons intervenir en fournissant un soutien efficace aux personnes atteintes d’autisme qui risquent de se suicider. Il existe des différences importantes, par exemple, dans les facteurs de risque de suicide chez l’autisme par rapport à la population générale ce qui signifie que la transition allant des pensées suicidaires vers des comportements suicidaires pourrait être très différent.

Les modèles que nous considérons actuellement comme des pratiques exemplaires pour évaluer et traiter les problèmes de suicide doivent être repensés pour les personnes atteintes d’autisme et la politique doit être revue en conséquence de sorte que de nouvelles approches se reflètent dans les services. Le co-auteur, le Dr Jacqui Rodgers de l’Institut de Neurosciences de l’Université de Newcastle a déclaré : Pour la première fois, des chercheurs et des cliniciens des domaines de l’autisme et de la recherche sur le suicide vont se réunir sans oublier les membres de la communauté de l’autisme et ceux qui sont endeuillés par le suicide pour résoudre ce problème qui devient urgent.

Jon Spiers, directeur général de la recherche autiste Autistica, a déclaré : Pendant des années, la société et le système de santé ont ignoré les voix des familles qui ont perdu leurs proches qui étaient autistes. Des recherches récentes révélant l’ampleur du problème prouvent que nous devons agir immédiatement.

Le gouvernement national et local, les bailleurs de recherche et l’industrie ainsi que le NHS et les fournisseurs de services ont la responsabilité d’aborder la question du suicide dans l’autisme. Autistica s’engage à jouer un rôle majeur en finançant des programmes de recherche en santé mentale. .

Sources

1.
Understanding and prevention of suicide in autism. thelancet.com. http://www.thelancet.com/journals/lanpsy/article/PIIS2215-0366(17)30162-1/fulltext. [Source]

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, average: 4,75 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *