Non, le Parlement européen ne reconnait pas la vape


  • FrançaisFrançais

  • De nombreux médias pro-vape se sont précipités pour dire que le Parlement européen reconnait la vape, mais une simple lecture du texte nous dit le contraire.



    L’européisme béat de certains les empêchent de faire de simples choses, comme de lire un simple texte. Ils ne veulent voir que leurs désirs et comme ils sont incapables de critiquer l’Union européenne, alors quand celle-ci dit qu’elle détruira la vape telle que nous la connaissons, ils voient le contraire de ce qui est écrit noir sur blanc.

    Il y a quelques jours, de nombreux médias pro-vape ont crié à tue-tête que le Parlement Européen reconnaissait la vape dans son plan pour battre le cancer, mais quand on regarde les paragraphes liés à la vape, on peut lire ceci :

    Invite la Commission à donner suite aux évaluations scientifiques des risques pour la santé liés aux cigarettes électroniques, aux produits du tabac chauffés et aux nouveaux produits du tabac, y compris l’évaluation des risques liés à l’utilisation de ces produits par rapport à la consommation d’autres produits du tabac, et l’établissement au niveau européen d’une liste des substances contenues dans et émises par ces produits ; estime que les cigarettes électroniques pourraient permettre à certains fumeurs d’arrêter progressivement de fumer; considère dans le même temps que les cigarettes électroniques ne doivent pas attirer les mineurs et les non-fumeurs; invite dès lors la Commission à évaluer, dans le cadre de la directive sur les produits du tabac, quels arômes des cigarettes électroniques sont particulièrement attrayants pour les mineurs et les non-fumeurs, et à proposer leur interdiction et, en outre, proposer l’interdiction de tous les arômes caractéristiques des produits du tabac chauffés et des nouveaux produits du tabac.

    Dans quel monde pensez-vous que ce passage est pro-vape ? L’UE n’a jamais interdit la vape, mais ce que dit ce texte est que la vape doit être vidée de toute sa substance. C’est à dire l’interdiction totale des arômes à part la menthe et le tabac et un ban total de la vente aux mineurs. C’est exactement la même merde que la PMTA américaine ! Sans les arômes, la vape n’a aucun intérêt. Ensuite, on lit également ceci :

    Soutient la proposition de la Commission visant à mettre à jour la recommandation du Conseil du 30 novembre 2009 sur les environnements sans fumée étendre sa couverture aux produits émergents, tels que les cigarettes électroniques et les produits du tabac chauffés, et étendre les environnements sans fumée aux espaces extérieurs.

    Cela signifie que la vape sera interdite dans tous les espaces extérieurs. Mais dis donc, je croyais que le Parlement était pro-vape ? C’est bizarre d’interdire un produit à l’extérieur alors qu’on passe littéralement toute notre vie à l’extérieur. Le problème est la servilité européiste de ces médias pro-vape qui ne sont pas capables de se battre pour la vape et donc, ils attendent, comme des mendiants espérant leurs bouts de pain, que la grande Europe leur donne une victoire sans combattre.

    Leur servilité est telle est qu’ils sont incapables de critiquer l’UE sur la vape et qu’ils sont prêts à accepter n’importe quelle concession du moment que cela leur donne l’impression d’avoir servi à quelque chose.

    C’est un texte fantoche qui donne la part belle au tabac chauffé et aux produits de Big Tobacco. Mais les actes et les faits législatifs montre que la vape est une espèce menacée dans l’espace européen.

    • Premièrement, le Parlement ne décide de rien, mais c’est la Commission Européenne qui dicte sa loi. Et la Commission a utilisé le rapport Scheer pour se faire une opinion sur la vape. Et le rapport Scheer, en termes d’anti-vape, est une fosse sceptique remplie d’excréments infectés de choléra et qui a faisandé au soleil pendant 6 mois.
    • Secundo, l’Allemagne dirige l’Europe et elle a voté des taxes massives sur la vape. Cela a augmenté le prix des liquides de 32 % et cela atteindra 64 % en 2026.
    • Tertio, les Pays-Bas, qui sont le laquais idéologique de l’Allemagne, vont interdire les arômes à partir de juillet 2022.
    • Quatro, la HCSP déconseille aux médecins de ne plus recommander la vape pour arrêter de fumer.

    Ces signaux ne sont pas un hasard, ils pointent tous vers la même direction, la destruction de la vape en Europe avec la prochaine TPD. C’est beau, car les débiles n’auront même pas besoin de cette TPD pour atteindre leurs objectifs, car les Etats auront voté toutes les lois de merde bien avant. La TPD viendra simplement légaliser toutes ces lois de merde.

    La seule solution est une vape entièrement clandestine comme c’est le cas aux Etats-Unis. On dit souvent que la vape américaine est morte et c’est vrai pour la vape officielle et légale. Les plus gros fabricants de liquides ont fermé leurs portes et il y a des milliers de vape shops qui ont rejoint l’armée flamboyante des chomeurs. Mais la vape est devenue clandestine. Tout se passe sous le manteau. Ils nous traitent comme des criminels, alors on doit se comporter comme tels.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *