Un test d'Ebola qui est plus rapide et tout aussi efficace


La Guinée est enfin libérée de l'Ebola

test-ebola

Selon une nouvelle étude publiée dans The Lancet, le ReEBOV Antigen Rapid Test de Corgenix peut diagnostiquer un patient atteint de l’ en quelques minutes. Actuellement, le test de l’ est difficile. Le personnel médical doit prendre une fiole entière d’un échantillon sanguin qu’on doit envoyer dans un laboratoire en suivant des normes draconiennes sur la sécurité. Ensuite, cet échantillon sanguin est testé avec une méthode qu’on appelle une transcription inverse de la réaction en chaine par polymérase (RT-PCR). Toutefois, le RT-PCR est un test complexe et long et il y a toujours des risques pour le personnel médical qui doit collecter, transporter et tester l’échantillon. Et cette lenteur et complexité dans les tests a permis à l’épidémie de se propager dans de nombreux pays.

Le Dr Nira Pollock, auteure senior et directrice adjointe de l’Infectious Diseases Diagnostic Laboratory à Boston a déclaré qu’il faut des jours pour avoir les résultats de ce test. Cela pose de nombreux problèmes, car il y a des patients qui sont admis alors qu’ils n’ont pas l’Ebola, mais qui peuvent être infectés à cause de la lenteur de ce test. En revanche, le nouveau test d’Ebola est capable de détecter le virus avec quelques gouttes de sang et cela prend seulement quelques minutes.

Comparaison du nouveau test d’Ebola

On a testé ce nouveau test d’Ebola en le comparant avec le test du RT-PCR. L’étude a utilisé les 2 tests sur 106 patients dont on pensait qu’ils étaient infectés par l’Ebola. Ces patients se trouvaient dans des centres de traitement en Sierra Leone. Les 2 tests se sont également portés sur 284 échantillons dans un laboratoire. Le nouveau test a confirmé tous les cas positifs à l’Ebola que ce soit au niveau des patients ou des échantillons du laboratoire. Ce nouveau test d’Ebola pourrait avoir un impact direct sur les patients qui pourrait être atteint par l’Ebola. On pourrait les prendre en charge plus rapidement et on pourrait écarter les personnes saines lorsqu’ils sont proches des personnes contaminées. Le ReEBOV Antigen Rapid Test nécessite d’être réfrigéré, mais c’est un équipement qui est disponible dans la plupart des centres de traitement en Afrique. Et ce test rapide de l’Ebola est aussi crucial pour différencier l’Ebola avec la Malaria. Ainsi, une autre étude publiée a récemment montré que le nombre de morts provoqués par la Malaria allait dépasser celui par l’Ebola en Guinée pour cette année. Le problème est que les premiers symptômes de l’Ebola et de la Malaria sont similaires et que les patients atteints de la Malaria ne vont pas dans les centres de traitement parce qu’ils ont peur qu’on les considère comme étant atteint de l’Ebola. Cette étude a démontré qu’il y avait eu 74 000 nouveaux cas de Malaria en Guinée comparée à ceux de l’année dernière.

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

2 réponses

  1. Kamala musafiri dit :

    Bonjour! Voudriez-vous nous metre la technique à éffectuer en cas du depistage d’ebola SVP? si c’est en bandelette,nous mettre la marque de la bandelette sur dessin et son mode opératoire ! Ça nous aidera nous led techniciens de labo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *