Catégorie : Maladie tropicales

Les maladies tropicales comme le paludisme, la dengue ou chikungunya font des ravages dans le monde. Le paludisme tue environ 500 000 personnes dans le monde chaque année et la dengue et la chikungunya deviennent des maladies endémiques dans de nombreux pays. La lutte contre les moustiques, vecteurs de ces maladies, est capitale sans oublier des vaccins potentiels et des traitements plus efficaces. Dans cette catégorie, nous vous proposons l’actualité sur les maladies tropicales telles que le paludisme, la dengue, la chikungunya, etc.

Une étude suggère que le colorant bleu de méthylène est d'une grande efficacité pour exterminer les parasites du paludisme. Ainsi, on a une éradication des parasites en 48 heures et les personnes ne propagent plus la maladie. D'autres recherches sont nécessaires, mais il y a un petit effet secondaire qui est que les patients ont une urine bleue. Le colorant est absolument sans danger pour l'organisme. 0

L’efficacité exceptionnelle du bleu de méthylène contre le paludisme

Une étude suggère que le colorant bleu de méthylène est d’une grande efficacité pour exterminer les parasites du paludisme. Ainsi, on a une éradication des parasites en 48 heures et les personnes ne propagent plus la maladie. D’autres recherches sont nécessaires, mais il y a un petit effet secondaire qui est que les patients ont une urine bleue. Le colorant est absolument sans danger pour l’organisme.

Un papier suggère des améliorations dans le système de santé à Madagascar pour empêcher les épidémies endémiques de peste. Cette maladie est facile à soigner et à combattre, mais les dysfonctionnements entre le gouvernement et les partenaires indépendants peuvent ralentir la mise en place de processus simples, mais efficaces. 0

Madagascar : Comment empêcher la prochaine épidémie de peste ?

Un papier suggère des améliorations dans le système de santé à Madagascar pour empêcher les épidémies endémiques de peste. Cette maladie est facile à soigner et à combattre, mais les dysfonctionnements entre le gouvernement et les partenaires indépendants peuvent ralentir la mise en place de processus simples, mais efficaces.

Une étude révèle que les moustiques, qui transmettent le paludisme, deviennent de plus en plus résistants aux insecticides. Cela pourrait pénaliser le contrôle du paludisme en Afrique. De plus, la résistance concerne également de nouvelles techniques comme le Gene Drive montrant que même les outils de pointe seront rapidement dépassés. 0

La résistance aux insecticides se généralise dans les moustiques en Afrique

Une étude révèle que les moustiques, qui transmettent le paludisme, deviennent de plus en plus résistants aux insecticides. Cela pourrait pénaliser le contrôle du paludisme en Afrique. De plus, la résistance concerne également de nouvelles techniques comme le Gene Drive montrant que même les outils de pointe seront rapidement dépassés.

Un groupe de maladies connu comme les maladies tropicales négligées affectent des millions de personnes et tuent des milliers d'autres chaque année. Parfois, ces maladies possèdent un traitement abordable et très efficace, mais la politique de l'autruche des pays riches permet à ces maladies de dévaster le monde depuis des décennies. 0

Pourquoi des maladies, facilement guérissables, sont-elles toujours présentes ?

Un groupe de maladies connu comme les maladies tropicales négligées affectent des millions de personnes et tuent des milliers d’autres chaque année. Parfois, ces maladies possèdent un traitement abordable et très efficace, mais la politique de l’autruche des pays riches permet à ces maladies de dévaster le monde depuis des décennies.

La reconversion de 2 médicaments auto-immune pourrait soulager les douleurs aux articulations provoquées par le virus Chikungunya. Le premier médicament est le Fingolimid qui est utilisé dans la thérapie contre la sclérose en plaques et le second est l'Abatacept qui est utilisé contre l'arthrite rhumatoïde. 0

Potentiel de 2 médicaments auto-immune contre le virus Chikungunya

La reconversion de 2 médicaments auto-immune pourrait soulager les douleurs aux articulations provoquées par le virus Chikungunya. Le premier médicament est le Fingolimid qui est utilisé dans la thérapie contre la sclérose en plaques et le second est l’Abatacept qui est utilisé contre l’arthrite rhumatoïde.