Vaccin contre le paludisme : Bientôt autorisé



C’est surtout en Afrique que la maladie frappe fort et ce sont les enfants qui sont les plus exposés à la maladie. Environ 1300 enfants par jour meurent de la maladie. Selon l’OMS, 627 000 personnes sont mortes en 2013, 90% d’entre eux sont en Afrique. Pour lutter contre la malaria, un britannique a mis au point un vaccin. Un essai clinique a été mené dans sept pays africains pour voir l’efficacité du produit. Chez 56 % des enfants de 5 à 17 mois et chez 31 % des enfants de 6 à 12 semaines, le vaccin avait été efficace pour prévenir la maladie.

Pour la première fois, l’Agence européenne du médicament autorise la commercialisation du vaccin. On espère le voir sur le marché en 2017, mais ce ne sera pas en Europe. Les enfants en bas âges dans les pays où le paludisme est endémique bénéficieront en premier du vaccin.

Le vaccin est enfin disponible, mais son efficacité ne satisfait pas encore les initiateurs du projet. En effet son efficacité est limitée : au bout d’une année, l’immunisation diminue. GSK reconnait que son vaccin ne résout pas le problème de la malaria, mais il peut s’associer avec les moustiquaires imprégnées d’insecticides. La pulvérisation d’insecticide est toujours conseillée. « La suppression du paludisme est possible à condition de s’investir beaucoup plus et prendre plus au sérieux cette maladie », a dit le Dr Nafo-Traoré.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *