Des disparités raciales dans les taux de suicide chez les jeunes aux États-Unis

Une nouvelle étude suggère que le taux de suicide est environ 2 fois plus élevé chez les enfants noirs âgés de 5 à 12 ans que chez les enfants blancs du même groupe d’âge.


Une nouvelle étude suggère que le taux de suicide est environ 2 fois plus élevé chez les enfants noirs âgés de 5 à 12 ans que chez les enfants blancs du même groupe d'âge.

Le suicide est un problème majeur de santé publique et l’une des principales causes de décès aux États-Unis. Même si le suicide chez les jeunes enfants est plutôt rare, il peut être dévastateur pour les familles, les amis et les communautés. Les tendances passées des taux nationaux de suicide chez les jeunes ont révélé des taux plus élevés chez les jeunes blancs que chez les jeunes noirs.1

Le suicide en augmentation chez les jeunes noirs

Jeffrey Bridge, Ph.D. de l’Institut de recherche de l’Hôpital Nationwide pour enfants et ses collègues ont mis en place une procédure pour enquêter sur les différences raciales dans les taux de suicide dans les jeunes en général. En utilisant les données du Web-based Injury Statistics Query and Reporting System (WISQARS) du CDC, qui fournit des données sur les blessures mortelles et non mortelles, la mort violente et le coût des blessures, l’équipe de chercheurs a analysé les données 2001 à 2015 séparément pour les enfants de 5 à 12 ans et les adolescents de 13 à 17 ans.

Les résultats suggèrent que le taux de suicide est environ deux fois plus élevé chez les enfants noirs que chez les enfants blancs du même groupe d’âge. Ces résultats ont été observés chez les garçons et les filles. En revanche, le taux de suicide chez les adolescents noirs était la moitié de celui des adolescents blancs. Ces résultats se sont maintenus lorsque les données ont été analysées par sexe.

Même si le taux de suicide était plus bas chez les jeunes noirs que chez les jeunes blancs dans l’ensemble, nous avons constaté un changement frappant dans cette tendance lorsque nous avons analysé les taux de suicide des deux groupes d’âge selon Horowitz.

Même si les chercheurs ont pu examiner les taux de suicide, les données ne comprenaient pas d’informations sur ce qui pourrait contribuer aux disparités raciales liées au vieillissement. Les chercheurs ont noté que même si les données sont limitées, les résultats soulignent le besoin d’une meilleure compréhension de l’ampleur des disparités raciales liées à l’âge chez les jeunes suicidés. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour examiner les facteurs qui peuvent avoir contribué à la disparité telle que l’impact des soins de santé accessibles et la victimisation par homicide.

[box type= »info » align= »alignright » class= » » width= » »]Conformément aux recommandations concernant les articles sur le suicide, si vous envisagez de vous suicider ou si vous connaissez quelqu’un qui pourrait tenter de le faire, veuillez utiliser le numéro vert au 01 45 39 40 00 (France).[/box]

Sources

1.
Age-related racial disparity in suicide rates among U.S. youths between 2001 and 2015. JAMA Pediatrics. 10.1001/jamapediatrics.2018.0399″ target= »_blank » rel= »noopener noreferrer »>http://dx.doi.org/10.1001/jamapediatrics.2018.0399. Published May 21, 2018. Accessed May 21, 2018.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *