Des chercheurs découvrent que les gens surestiment la présence de minorités autour d’eux, ce qui entrave les efforts visant à construire une société plus équitable et inclusive


  • FrançaisFrançais



  • Les tentatives de construction d’une société plus équitable et inclusive ont fait un pas en avant avec la découverte d’une « illusion de diversité » par une équipe de chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem (HUJI). Leurs résultats montrent clairement que dans un contexte social, la plupart des gens surestiment considérablement la présence d’une minorité – et cette surestimation est faite non seulement par la majorité mais aussi par la minorité elle-même. De plus, ils ont constaté que cette illusion est susceptible d’entraver les tentatives de construction d’une société plus équitable, car elle conduit à moins de soutien pour les politiques visant à promouvoir la diversité. Leurs conclusions ont été publiées dans le Actes de l’Académie nationale des sciences.

    « Je crois que notre travail a des implications immédiates et réelles », a déclaré le chef de l’équipe de recherche, le professeur Ran Hassin du département de psychologie de HUJI et du centre Federmann pour l’étude de la rationalité. Pour contrer ce biais, il suggère que deux choses doivent être faites pour améliorer la prise de décision : les chiffres réels de la minorité doivent être connus et les gens doivent comprendre comment ils sont affectés par ce biais cognitif. Mais être conscient de l’illusion de la diversité n’est que la première étape, explique Hassin, « nous devons également être motivés pour y remédier », puis nous pouvons nous diriger vers la mise en œuvre de meilleures politiques.

    La première expérience de l’équipe de HU s’est concentrée sur les étudiants de l’université, où la majorité est juive-israélienne et la minorité (environ 12%) est palestinienne-israélienne (arabe). Les étudiants ont été invités à se rappeler des cas de marche dans le couloir principal du campus universitaire et à estimer le pourcentage d’étudiants arabes à l’université. Les étudiants juifs et arabes ont donné des estimations beaucoup plus élevées (les étudiants juifs sont estimés à 31% et les étudiants arabes à 35%).

    « Au début, nous ne pouvions pas croire les résultats, alors nous avons fait la même expérience plusieurs fois », explique le Dr Rasha Kardosh, une étudiante postdoctorale. C’est en fait le Dr Kardosh qui a initialement suggéré ce projet de recherche. Elle avait été étonnée de découvrir qu’elle n’avait jamais fait l’objet de recherches auparavant. En tant que psychologue sociale d’un groupe minoritaire (à savoir, arabe), elle a été en mesure d’apporter de nouvelles perspectives dans le domaine.

    Ces premiers résultats étonnants ont été répétés dans plusieurs autres expériences, dont une avec des participants américains visualisant une grille de 100 visages d’étudiants, avec 25% de visages afro-américains dispersés au hasard parmi les blancs. Une vaste surestimation de la minorité (plus de 40%) a été enregistrée par les participants blancs et afro-américains, confirmant que faire partie de la minorité n’avait aucun effet sur l’estimation correcte des autres minorités.

    Pour une explication de l’illusion de la diversité, le Dr Kadosh souligne le fait bien établi que « notre système cognitif se concentre sur ce à quoi il ne s’attend pas. Il suffit de penser à marcher dans la section des légumes d’un supermarché et de voir soudainement une bouteille de détergent à lessive parmi les pommes de terre. » Dans un cadre social, cette focalisation peut être sur le groupe minoritaire, et le changement de focalisation fait que l’événement revendique plus d’importance dans notre perception et nos souvenirs ; le résultat est une surestimation de la minorité. Elle et le professeur Hassin prévoient maintenant d’enquêter sur l’impact de cet effet sur notre perception des autres minorités.

    Source de l’histoire :

    Matériel fourni par L’Université hébraïque de Jérusalem. Remarque : Le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.