Hausse des exemptions non médicales à la vaccination aux États-Unis

Dans un article sur les politiques de santé, des chercheurs estiment que les exemptions non médicales à la vaccination sont en hausse dans plusieurs Etats américains avec le risque d’épidémies de maladies infantiles.


Dans un article sur les politiques de santé, des chercheurs estiment que les exemptions non médicales à la vaccination sont en hausse dans plusieurs Etats américains avec le risque d'épidémies de maladies infantiles.

Selon Peter Hotez, Melissa Nolan, Jackie Nolan et Ashish Damania, les exemptions non médicales des vaccinations infantiles sont en hausse dans certaines régions des États-Unis ce qui crée un risque d’épidémies de maladies évitables par la vaccination.1

Une hausse considérable des exemptions non médicales sur la vaccination

18 États américains autorisent actuellement des exemptions non médicales des vaccinations infantiles en raison de “croyances philosophiques”. L’équipe de l’École nationale de médecine tropicale du Baylor College of Medicine et du Center for Vaccine Development du Texas Children Hospital a analysé les données de ces États et a constaté une augmentation du nombre d’enfants inscrits à la maternelle en 2009 avec une exemption non médicale dans 12 de ces États.

Ils ont identifié plusieurs régions métropolitaines à travers le pays qui se distinguent comme des points chauds d’exemptions de vaccination, y compris les grandes régions métropolitaines du Pacifique Nord-Ouest avec le Texas, l’Utah et l’Arizona ainsi que les comtés moins peuplés et ruraux de l’Idaho. Dans une analyse plus poussée, les auteurs ont constaté que des taux plus élevés d’exemptions non médicales dans les États individuels étaient associés à des taux plus faibles de couverture vaccinale contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Hotez et ses collègues soulignent la couverture vaccinale presque complète, 90 à 95 %, qui est nécessaire pour protéger les enfants contre les maladies hautement infectieuses telles que la rougeole, citant l’épidémie de 2014-15 à Anaheim en Californie, associée à une faible couverture vaccinale et qui a mené à une interdiction des exemptions non médicales en Californie. Une action législative plus stricte pour supprimer les exemptions non médicales de la vaccination devrait être une priorité selon les auteurs. Ils notent également : Notre préoccupation est que la hausse des exemptions non médicales liées au mouvement anti-vaccin aux États-Unis stimulera d’autres pays à suivre la même voie.

Sources

1.
The state of the antivaccine movement in the United States: A focused examination of nonmedical exemptions in states and counties. PLOS Medicine. 10.1371/journal.pmed.1002578″ target=”_blank” rel=”noopener noreferrer”>http://dx.doi.org/10.1371/journal.pmed.1002578. Published June 12, 2018. Accessed June 12, 2018.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *