Le virus Zika a débarqué au Brésil en 2013

Le virus Zika a décidé de visiter les Amériques sur un vol 747 depuis le sud de l’Asie pour envahir les Amériques.


Le virus Zika est arrivé au Brésil pour la première fois en 2013

Oliver Pybus, un biologiste évolutionnaire de l’université d’Oxford et ses collègues, ont retracé les étapes de l’apparition du et ils pointent vers une arrivée entre mai et décembre 2013. Cela coïncide avec une période où le a eu une augmentation considérable des voyageurs aériens en provenant de pays qui avaient déjà une épidémie de Zika selon leur étude publiée dans la revue Science.

Le brésilien est lié à l’épidémie de la Polynésie française

L’équipe a analysé le génome de Zika sur 7 patients brésiliens incluant un donneur de sang et un nouveau-né avec la microcéphalie. Les génomes possèdent beaucoup de points communs suggérant que le virus est entré au Brésil avant la détection de la première infection en mai 2015.

Le virus est arrivé probablement au Brésil depuis le sud de l’Asie ou les îles du Pacifique au milieu ou à la fin de 2013. Les chercheurs ont découvert que la lignée du virus Zika provient de la branche asiatique et non de la branche africaine. Le virus Zika brésilien est très proche de l’épidémie de 2013 qui a frappé la Polynésie française. Le virus Zika s’est détaché de son cousin polynésien en mai 2013 et les souches ont commencé à muter à partir de décembre 2013.

Un vol régulier à l’origine de la première infection

Les précédentes études ont associé l’arrivée du virus Zika aux Amériques avec la Coupe du monde 2014. Mais la nouvelle Timeline coïncide avec une autre compétition de football qui est la Coupe des Confédérations en 2013. Cette compétition avait une équipe de Tahiti. Mais c’est plutôt un vol régulier qui est à l’origine de l’invasion brésilienne plutôt qu’un événement sportif selon les auteurs. Le nombre de passagers, arrivant au Brésil depuis d’autres pays infectés par le virus Zika, a augmenté à 3 775 par mois au début de 2013 à 5 754 par mois en 2014. Les prochains Jeux olympiques à Rio de Janeiro pourraient amener de nouvelles souches de Zika au Brésil, mais leurs effets épidémiologiques seront minimaux selon Pybus. C’est comme mettre une goutte dans un océan de Zika.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *